ORTEGA SERGIO (1938-2003)

Musicien chilien. À l'âge de vingt ans, il abandonne des études d'architecte pour se consacrer à la composition, suivant au Conservatoire de l'université du Chili les cours de Gustavo Becerra-Schmidt et Roberto Falabella. En 1965, sa première comédie musicale, La Dama del canasto, est créée à Santiago. Au cours de la présidence de Salvador Allende, il se rend populaire en écrivant la musique des deux chants militants Venceremos (1970) et El pueblo unido jamás será vencido (1973). Le coup d'État du général Pinochet le contraint à quitter son pays pour la France, où il devient directeur de l'École nationale de musique de Pantin. Ami de Pablo Neruda, il a puisé chez ce dernier le livret de son opéra Les Traces de tes mains (1980) ou les textes de pièces vocales comme Soneto primitivo para un editorialista mercenario (1962), Responso por el guerillero muerto (1967) ou Los cantos del capitán (1982).

—  Universalis

Classification

Les derniers événements

Nicaragua. Tension avec les États-Unis après les élections. 4-13 novembre 1984

de l'opposition, en particulier la Coordination démocratique d'Arturo Cruz, avaient renoncé à participer faute de « garanties » et avaient appelé à l'abstention. Daniel Ortega, coordinateur de la junte de gouvernement depuis 1979, est élu président avec 66,97 p. 100 des voix et Sergio Ramirez vice […] Lire la suite

Nicaragua. Monopole sandiniste pour l'élection présidentielle. 17-25 juillet 1984

Le 17, Daniel Ortega, coordonnateur de la junte du gouvernement sandiniste, est désigné pour être le candidat officiel à la présidence pour les élections du 4 novembre. Sergio Ramirez, stratège politique du régime sandiniste, sera le candidat à la vice-présidence. Le 25, l'opposition, qui avait […] Lire la suite

Pour citer l’article

« ORTEGA SERGIO - (1938-2003) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 février 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/sergio-ortega/