HAMILTON SCOTT (1958- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Patineur artistique américain. Scott Hamilton fut quatre fois champion du monde et décrocha la médaille d'or aux jeux Olympiques en 1984. On considère souvent qu'il donna au patinage artistique masculin son caractère véritablement « athlétique ». Ainsi, lors des Championnats du monde de 1983, afin de présenter sa discipline comme un sport « à part entière », il apparaît sur la patinoire vêtu d'une tenue noire de patinage de vitesse aux lignes resserrées, abandonnant le traditionnel costume à perles et à paillettes.

Scott Hamilton est né le 28 août 1958 à Toledo, dans l'Ohio. Adopté dès la naissance, il souffre durant son enfance d'une maladie qui retarde sa croissance (à l'apogée de sa carrière amateur, il mesurera 1,59 m pour 49 kg). Le jeune Scott commence le patinage à l'âge de neuf ans et participe à des compétitions locales et régionales dès onze ans. En 1980, âgé de vingt-deux ans, il se qualifie pour les jeux Olympiques en terminant troisième des Championnats des États-Unis. Il ne prend cependant que la cinquième place lors de ces Jeux de Lake Placid, qui voient la victoire du Britannique Robin Cousins. De 1981 à 1984, Scott Hamilton est simultanément champion des États-Unis et champion du monde.

Lors des jeux Olympiques d'hiver de Sarajevo, en 1984, Hamilton se présente en favori. Il réalise des figures imposées impeccables, mais le Canadien Brian Orser le devance dans le programme court comme dans le programme libre. Une fois les notes des trois épreuves comptabilisées, Hamilton arrive néanmoins en tête. Il est le premier Américain sacré champion olympique depuis le succès de David Jenkins en 1960. Hamilton met alors un terme à sa carrière chez les amateurs.

Champion du monde professionnel en 1984 et en 1986, Hamilton continuera de se distinguer jusque dans les années 1990. En 1986, il participe à la création d'une troupe itinérante de patinage artistique : Stars on Ice. Il commente également les Championnats des États-Unis et les jeux Olympiques lors de leur retransmission télévisée. Il est récompensé, en 1987, pour l'ensemble de sa carrière, par le premier trophée de l'esprit olympique décerné par le Comité olympique américain puis, en 1988, par la plus haute distinction de la Fédération internationale de patinage (International Skating Union), le trophée Jacques-Favart.

Atteint d'un cancer diagnostiqué en 1997, Hamilton connaît une rémission complète et réintègre la troupe de Stars on Ice en 1999. La même année, il participe à la création de l'association Scott Hamilton C.A.R.E.S. (Cancer Alliance for Research, Education and Survivorship) Initiative. Le patineur cesse de participer aux tournées de Stars on Ice en 2001, mais continue de se produire ponctuellement. Il co-écrit (avec Lorenzo Benet) Landing It : My Life on and off the Ice, paru en 1999.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Classification

Pour citer l’article

« HAMILTON SCOTT (1958- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/scott-hamilton/