SCARABÉE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Nom commun donné à tous les insectes coléoptères appartenant à la super-famille des Scarabéoïdés et caractérisés par des antennes terminées par des lamelles.

Classe : Hexapodes ; ordre : Coléoptères ; super-famille : Scarabéoïdés.

Les Scarabéoïdés sont reconnaissables grâce à leurs antennes qui possèdent, sur les articles terminaux, des prolongements latéraux en forme de feuillets mobiles pouvant s'ouvrir en éventail (d'où leur ancien nom de Lamellicornes). Ce sont des Coléoptères souvent colorés et d'une taille relativement grande. Le plus grand, le scarabée goliath d'Afrique (Goliathus goliatus), qui est d'ailleurs l'un des plus grands Coléoptères du monde, atteint en moyenne 95 millimètres. Le lucane cerf-volant, Lucanus cervus, est quant à lui, avec ses 80 millimètres pour le mâle (mandibules comprises), le plus grand Coléoptère d'Europe. Beaucoup de scarabées présentent un dimorphisme sexuel accentué, qui porte notamment sur les mandibules et les « cornes » qu'ils arborent sur la tête. Les larves ou « vers blancs », fouisseuses et aveugles, sont caractérisées par leur corps charnu courbé en forme de C. D'une mobilité souvent très réduite, elles se développent dans le sol, dans des substances végétales mortes ou vivantes, ou dans des déjections animales, contribuant ainsi à la dégradation des substances en décomposition dans la nature.

Représentés par quelque 25 000 espèces, les scarabées ont des formes variées. Parmi les plus connus, on peut citer les hannetons, les cétoines et les scarabées proprement dits, appartenant tous à la famille des Scarabéidés, et les lucanes formant la famille des Lucanidés.

Le Hanneton commun (Melolontha melolontha) est caractérisé par ses élytres bruns nettement côtelés et les grands feuillets de ses antennes. Les larves, qui ont un développement très lent (trois ou quatre ans, avec un stade larvaire par an), dévorent les racines des cultures céréalières et légumières. Le développement est si bien [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages



Médias de l’article

Cétoine doré

Cétoine doré
Crédits : kenonl/ Biosmotion

vidéo

Scarabée bousier

Scarabée bousier
Crédits : C. Hughes, Kruger National Park, Afrique du sud/ Corbis

photographie




Écrit par :

  • : docteur en biologie, attaché temporaire d'enseignement et de recherche

Classification


Autres références

«  SCARABÉE  » est également traité dans :

COLÉOPTÈRES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 4 220 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Nécrophages et coprophages »  : […] Ils ont un rôle essentiel dans le maintien de la propreté dans la nature, car ils font disparaître de la surface terrestre les cadavres et les excréments, qui, sans eux, ne manqueraient pas de s'accumuler rapidement. Parmi les Coléoptères, ce sont surtout les nécrophores (Silphidés) qui enfouissent les cadavres qu'ils utilisent pour nourrir leurs larves. Quant aux coprophages, ils appartiennent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coleopteres/#i_7490

Pour citer l’article

Santiago ARAGÓN, « SCARABÉE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/scarabee/