STONE SASHA (1895-1940)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Bien qu'il ait été l'un des photographes les plus importants de la République de Weimar, Sasha Stone n'a été redécouvert qu'au début des années 1990. Il fut un ami de Walter Benjamin pour lequel il composa la splendide couverture de l'édition originale de Sens unique, en 1928.

De son vrai nom Alexander Steintapir, Sasha Stone est né à Saint-Pétersbourg le 16 décembre 1895. Après des études d'ingénieur qui l'amènent à concevoir un canon électrique, dont il craint l'exploitation par la puissance tsariste, il émigre aux États-Unis, prend la nationalité américaine, change son nom pour celui de Stone et adopte pour prénom le diminutif d'Alexandre en russe, Sasha. Il est tour à tour employé dans l'industrie aéronautique, élève du sculpteur Hunt Diederich avec qui il réalise des inventions techniques, puis joaillier dans un petit atelier qu'il a créé. Il améliore son canon électrique puis en détruit les plans en pleine guerre et s'engage dans l'armée de l'air américaine. Déçu de voir ses inventions exploitées sans scrupule par son associé, il revient en Europe au début des années 1920, d'abord en France – il habite à Paris au 11, rue Daguerre –, avec une bourse de l'armée américaine, puis en Allemagne. Sa biographie comporte de nombreuses imprécisions, à croire, comme le suggère Hunt Diederich dans le très beau catalogue (Sasha Stone, Fotografien 1925-39, Serie Folkwang, Nishen), que Stone a voulu suivre la célèbre injonction de Brecht : « Efface tes traces ».

En 1923 on le retrouve dans le groupe G. Material für elementare Gestaltung en compagnie de l'architecte Mies van der Rohe et des artistes Naum Gabo, Hans Richter et Raoul Hausmann, un groupe que fréquente aussi Walter Benjamin. Contre l'idéologie de l'inspiration et de la création, le G. Gruppe préconise le training physique et la compréhension des techniques, autant de problématiques matérialistes familières à Benjamin. La Petite Histoire de la photographie, publiée par Benjamin en 1931, est nourrie des conversations qu'i [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-François POIRIER, « STONE SASHA - (1895-1940) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sasha-stone/