SAN JOSÉ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Capitale de la république du Costa Rica, peuplée de 1,2 million d'habitants pour l'agglomération selon les estimations de 2005 (dont 340 894 pour la ville elle-même), San José concentre plus du quart de la population du pays. Située dans la partie orientale de la vallée centrale (Valle Central), elle occupe le centre géographique du pays, sur une voie naturelle de passage entre l'Atlantique et le Pacifique ; s'étageant entre 1 100 et 1 300 mètres d'altitude, elle bénéficie d'un climat tropical tempéré d'altitude. Bien qu'elle soit à environ 100 de latitude nord, sa température moyenne n'est que de 20,5 0C et oscille au cours de l'année entre 19,3 et 21,4 0C. Modérément pluvieux, son climat sain a favorisé l'établissement d'un peuplement européen et son développement au cœur d'une région agricole qui doit sa prospérité aux sols volcaniques fertiles.

Costa Rica : carte administrative

Carte : Costa Rica : carte administrative

Carte

Carte administrative du Costa Rica. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Fondée en 1736 sous le nom de Villa Nueva, San José supplante peu à peu la première capitale du Costa Rica, Cartago. De 2 230 habitants en 1751, sa population progresse à 12 000 habitants en 1825, soit 26 p. 100 de la population totale du pays. Elle devient capitale en 1823, avec l'indépendance du Costa Rica. L'introduction de la culture du café dans la région est décisive pour son développement : San José devient le principal marché et centre de services de la zone caféière du Valle Central. En 1927, elle a 91 500 habitants, 190 300 en 1950, 320 400 en 1963. De 1950 à 2005, la population de l'agglomération s'est multipliée par six.

Bâtie en son centre selon un plan quadrangulaire, San José s'étale largement dans la haute plaine du Valle Central ; ses quartiers périphériques s'imbriquent avec les caféières qui l'entourent. Bâtie en maisons individuelles basses, elle a un tissu urbain lâche, sauf dans le cœur historique, où s'élèvent des immeubles à étages. Envahie par les banques, les bureaux, les commerces, les établissements de spectacle, celui-ci a évolué en « City ». À ses fonctions de ville de service (commerce, banque, assurance, administration, santé, cultes), San José ajo [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  SAN JOSÉ  » est également traité dans :

COSTA RICA

  • Écrit par 
  • Marie-Chantal BARRE, 
  • Noëlle DEMYK, 
  • Marcel NIEDERGANG
  • , Universalis
  •  • 4 257 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La colonie espagnole et l'indépendance »  : […] Le Costa Rica, découvert en 1502 par Christophe Colomb qui relâche dans la baie de Limón et est surpris du grand nombre d'objets d'or possédés par les Indiens, est exploré pour la première fois en 1522 par Gil González Dávila. En 1524, après que quelques pionniers eurent été vaincus par les indigènes, Juan Vázquez de Coronado fonde une modeste colonie dans une haute vallée située à mille mètres d […] Lire la suite

Les derniers événements

Chili. Classement de la plainte des mineurs de San José. 1er août 2013

Le procureur d'Atacama classe la plainte déposée contre les propriétaires de la mine de San José par les trente-trois mineurs qui étaient restés bloqués sous terre pendant soixante-neuf jours en août-octobre 2010, en l'absence d'« éléments pour soutenir une quelconque accusation ». Cette décision […] Lire la suite

États-Unis – Corée du Sud. Condamnation de Samsung pour violation de brevets d'Apple. 20-24 août 2012

, le tribunal de San Jose (Californie) condamne la firme d'électronique sud-coréenne Samsung à verser une indemnité de 1,05 milliard de dollars à Apple pour la violation « délibérée » de brevets de design et de technologie relatifs au smartphone iPhone et à la tablette iPad. Samsung est débouté […] Lire la suite

Chili. Sauvetage des trente-trois mineurs de San José. 13-14 octobre 2010

Les 13 et 14 se déroule, dans la liesse, la remontée à la surface des trente-trois mineurs bloqués depuis soixante-neuf jours par 700 mètres de profondeur, à la suite d'un éboulement, dans la mine d'or et de cuivre de San José, dans le nord du pays. Les mineurs, tous sains et saufs, sont évacués un par un à l'intérieur d'une nacelle métallique tractée le long du puits de secours creusé à cet effet. […] Lire la suite

Chili. Trente-trois rescapés après un éboulement dans une mine. 22 août 2010

Dix-sept jours après un éboulement survenu dans la mine d'or et de cuivre de San José, près de Copiapo, dans le nord du pays, un contact est établi avec trente-trois ouvriers bloqués dans un refuge à 700 mètres de profondeur. Un conduit permettant de communiquer et de leur transmettre […] Lire la suite

Honduras. Tentatives de conciliation après le coup d'État. 1er-24 juillet 2009

honduriens acceptent d'engager un dialogue à San José (Costa Rica) avec la médiation du président costaricien Oscar Arias, Prix Nobel de la paix. Le 19, les négociations entre les deux présidents reprennent, mais elles n'aboutissent à aucun accord. Le médiateur costaricien propose le retour de Manuel Zelaya […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Claude GIACOTTINO, « SAN JOSÉ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/san-jose/