RIDE SALLY (1951-2012)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'astronaute Sally Ride est la première Américaine à avoir participé à une mission spatiale. Seules deux autres femmes l'avaient précédée : les Soviétiques Valentina Terechkova, en juin 1963, et Svetlana Savitskaïa, en août 1982.

Sally Ride

Photographie : Sally Ride

Première femme américaine à être allée dans l'espace, en 1983 et 1984, Sally Ride est ensuite devenue enseignante et s'est consacrée à la promotion des sciences auprès des enfants et des adolescents. 

Crédits : A. C. Heison/ Shutterstock

Afficher

Née le 26 mai 1951, à Encino (Los Angeles, en Californie), Sally Kristen Ride affirme très tôt des dispositions pour le tennis, qui semblent lui promettre une belle carrière professionnelle. La jeune fille abandonne cependant ce projet et entre à l'université Stanford, où elle obtient en 1973 deux licences (bachelor), la première en littérature anglaise, la seconde en physique. Cinq ans plus tard, elle obtient un doctorat en physique.

En janvier 1978, elle est l'une des six femmes sélectionnées par la N.A.S.A. pour devenir astronaute. Elle subit à la N.A.S.A. un entraînement qui se termine en août 1979. Son brevet en poche, elle peut désormais postuler en tant que spécialiste de mission à bord des navettes spatiales américaines. Le 18 juin 1983, elle devient ainsi la première Américaine à aller dans l'espace, à bord de la navette Challenger (mission STS-7). Pendant cette mission de six jours, elle participe au déploiement de deux satellites de communication et mène diverses expériences. Elle revient sur Terre à bord de la navette, qui atterrit le 24 juin 1983 sur la base d'Edwards. Le 5 octobre 1984, elle décolle de nouveau du Kennedy Space Center, toujours comme spécialiste de mission à bord de Challenger (mission STS 41-G), au côté d'une autre femme, son amie d'enfance Kathryn D. Sullivan, qui devient, le 11 octobre, la première femme à effectuer une sortie dans l'espace. Challenger atterrit au Kennedy Space Center le 13 octobre 1984. Sally Ride s'entraîne pour une troisième mission, STS 61-M, qui est annulée après l'explosion de la navette Challenger peu après son décollage, le 28 janvier 1986. À la suite de cette catastrophe, la N.A.S.A. suspend les vols de navettes pendant plus de deux ans. Sally Ride appartient à la commission présidentielle qui est chargée d'enquêter sur l'accident ; elle assumera à nouveau ce rôle lorsque la navette Columbia se désintègre lors de la phase de rentrée dans l'atmosphère, le 1er février 2003.

Sally Ride avait épousé en 1982 l'astronaute Steven A. Hawley (spécialiste de mission pour STS-41D en 1984, STS-61C en 1986, STS-31 en 1990, STS-82 en 1997 et STS-93 en 1999), mais divorcera en 1987, l'année même où elle quitte la N.A.S.A. En 1989, elle devient professeur de physique à l'université de Californie à San Diego et directrice du California Space Institute, institut spatial attaché à cette université, poste qu'elle conservera jusqu'en 1996. En 1999 et 2000, Sally Ride appartient à la direction du site Internet Space.com, qui offre des contenus sur l'espace, l'astronomie et les technologies. À partir des années 1990, elle initie ou dirige un certain nombre de programmes et d'organisations – notamment Sally Ride Science – œuvrant à la promotion de l'enseignement des sciences, en particulier auprès des filles. Elle meurt le 23 juillet 2012 à La Jolla (Californie). Elle avait publié plusieurs ouvrages pour enfants relatifs à l'exploration spatiale ou relatant son expérience d'astronaute.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Les derniers événements

13-29 juin 1983 États-Unis – Europe – U.R.S.S. Succès américains, européen et soviétique dans l'espace

Sally Ride, la première femme astronaute américaine. Deux satellites de télécommunications sont placés sur orbite, l'un pour le Canada, l'autre pour l'Indonésie. Mais l'expérience la plus spectaculaire est le lancement puis la récupération, grâce à un bras articulé, d'une plate-forme porte-instruments allemande S.P.A.S.-01. Le 27, l'U.R.S.S. envoie […] Lire la suite

Pour citer l’article

« RIDE SALLY - (1951-2012) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/sally-ride/