RYUN JAMES dit JIM (1947- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Magnifique miler, l'athlète américain Jim Ryun ne connaîtra jamais la consécration olympique. Jim Ryun réalise son premier exploit le 17 juillet 1966 : en 3 min 51,3 s, il améliore de 2,3 s le record du monde du mile de Michel Jazy. Mais c'est le 10 juillet 1967 qu'il effectue sa performance la plus marquante : dominant Kipchoge Keino, il pulvérise le record du monde du 1 500 mètres (3 min 33,1 s contre 3 min 35,6 s par l'Australien Elliott en 1960). En 1968, lors des jeux Olympiques de Mexico, il se laisse surprendre par le départ rapide de Keino ; il ne reviendra jamais sur le Kenyan, qui remporte le titre en 3 min 34,9 s devant Ryun et l'Allemand Bodo Tummler. En 1972, Jim Ryun chute en série ; il ne disputera pas la finale et voit s'enfuir ses derniers espoirs olympiques.

—  Pierre LAGRUE

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « RYUN JAMES dit JIM (1947- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ryun-james-dit-jim/