RONALDO LUIS NAZARIO DE LIMA dit (1976- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Avant-centre, le footballeur brésilien Ronaldo est né le 22 septembre 1976 dans le quartier de Bento Ribero, dans la banlieue pauvre de Rio de Janeiro. Après avoir évolué à Belo Horizonte, Ronaldo porte, de 1994 à 1996, les couleurs du P.S.V. Eindhoven, aux Pays-Bas. En 1996, il signe au prestigieux F.C. Barcelone, avec lequel il remporte la Coupe des coupes face au Paris-Saint-Germain. En 1997, Ronaldo est l'objet de ce qui est alors le plus important transfert de l'histoire : il quitte Barcelone pour l'Inter Milan pour 27 millions d'euros. Ronaldo s'impose d'emblée à l'Inter, au côté de Youri Djorkaeff. En équipe du Brésil, il remporte la Copa America en 1997 et est la pièce maîtresse d'une prestigieuse sélection au sein de laquelle évoluent Roberto Carlos, Denilson, Cafu ou Romario. Ronaldo est élu Ballon d'or (meilleur joueur évoluant en Europe) en 1997. En 1998, il remporte la Coupe de l'U.E.F.A. avec l'Inter Milan, mais réalise une Coupe du monde en demi-teinte, notamment en finale où, malade, il ne peut rien faire face à l'équipe de France qui s'impose 3 à 0 contre le Brésil. Blessé en 1999, Ronaldo est de nouveau victime d'une rupture du tendon rotulien dès son retour sur les terrains, en avril 2000.

Ronaldo

Photographie : Ronaldo

Le Brésilien Luiz Nazario de Lima, dit Ronaldo, au Stade de France, lors de la finale de la Coupe du monde 1998. Ici, il ne peut échapper au marquage de Lilian Thuram et réalisera une partie en demi-teinte, subissant la loi des Français (3-0). 

Crédits : Ben Radford/ Allsport/ Getty

Afficher

Encore opéré à Paris par le professeur Saillant, Ronaldo entame une longue période de rééducation, et il semble alors improbable que le surdoué brésilien puisse retrouver un jour son meilleur niveau. En 2001 et 2002, ses apparitions sous le maillot de l'Inter Milan se font rares. Néanmoins, le sélectionneur, Luiz Felipe Scolari, le retient parmi les vingt-trois Brésiliens appelés à disputer la Coupe du monde 2002, organisée par le Japon et la Corée du Sud. Au sein d'une formation du Brésil qui, pour une fois, ne faisait pas partie des équipes favorites, Ronaldo forme avec Rivaldo et Ronaldinho un trio d'attaque qui va s'avérer redoutable. Ronaldo termine meilleur buteur de la compétition (8 buts), dont il a été la véritable star. Il se montre notamment décisif en finale, le 30 juin à Yokohama, inscrivant à l'excellent gardien Oliver Kahn les deux buts de la victoire du Brésil face à l'Allemagne (2-0). Le 31 août 2002, après de longues tractations, Ronaldo rejoint le Real Madrid, le club espagnol versant quelque 45 millions d'euros à l'Inter Milan pour ce transfert. Sa prestation lors de la Coupe du monde lui vaut de recevoir en 2002 le Ballon d'or pour la seconde fois.

Ronaldo et Oliver Kahn

Photographie : Ronaldo et Oliver Kahn

Le 30 juin 2002 à Yokohama (Japon), Ronaldo, qui a inscrit les deux buts de la victoire du Brésil (2-0) en finale de la dix-septième Coupe du monde de football, semble vouloir consoler Oliver Kahn, le gardien allemand. Ce denier avait jusque-là réalisé un tournoi parfait. Mais, à la... 

Crédits : Martin Rose/ Bongarts/ Getty Images

Afficher

En 2006, lors de la Coupe du monde en Allemagne, il se présente en petite forme. Comme toute l'équipe du Brésil, battue en quarts de finale par la France (0-1), il déçoit ses supporters. Néanmoins, il inscrit 3 buts. Avec un total de 15 buts en trois éditions (4 en 1998, 8 en 2002, 3 en 2006), il devient le recordman en la matière, dépassant l'Allemand Gerd Müller (14 buts en deux éditions, 1970 et 1974).

En 2007, Ronaldo quitte le Real Madrid et rejoint le Milan A.C. Au début de 2008, il est de nouveau gravement blessé. À près de trente-deux ans, la suite de sa carrière semble alors hypothéquée. Néanmoins, Ronaldo parvient une nouvelle fois à reprendre la compétition. À partir de mars 2009, il évolue au sein du club brésilien Corinthians de São Paulo.

Miné par les blessures et souffrant d’hypothyroïdie, Ronaldo annonce en février 2011 qu’il met un terme à sa carrière. Il a porté, de 1994 à 2006, 97 fois le maillot de l’équipe du Brésil, pour laquelle il a inscrit 62 buts. Sous les couleurs de ses différents clubs, il a disputé 528 matchs et inscrit 368 buts.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Médias

Ronaldo

Ronaldo
Crédits : Ben Radford/ Allsport/ Getty

photographie

Ronaldo et Oliver Kahn

Ronaldo et Oliver Kahn
Crédits : Martin Rose/ Bongarts/ Getty Images

photographie

Afficher les 2 médias de l'article

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « RONALDO LUIS NAZARIO DE LIMA dit (1976- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 novembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ronaldo/