KAHN OLIVER (1969- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le footballeur Oliver Kahn fut l'un des meilleurs gardiens de but allemands. Il a porté quatre-vingt-six fois le maillot de l'équipe nationale.

Né le 15 juin 1969 dans la ville industrielle de Karlsruhe, Oliver Kahn commence à jouer au football à l'âge de sept ans au sein du club local, le Karlsruhe S.C. Il apparaît, comme remplaçant, sur les feuilles de match de l'équipe première à partir de 1987-1988. Il devient titulaire en Bundesliga (le Championnat d'Allemagne) lors de la saison 1990-1991.

Il se distingue rapidement et le Bayern Munich le recrute en 1994. Le montant du transfert (4,6 millions de deutsche Mark) est exceptionnel pour un gardien de but en Allemagne. La première année, il ne peut s'illustrer dans le but de l'équipe bavaroise en raison d'une blessure ; mais il va vite s'affirmer comme l'indiscutable titulaire du poste au Bayern, où il reçoit les précieux conseils de Sepp Maier.

Grand (1,88 m), rapide et courageux, il prend vite l'ascendant sur nombre d'attaquants adverses en Bundesliga. En effet, ses excellents réflexes lui permettent de briller sur la ligne et de remporter la plupart de ses face-à-face. En outre, il se révèle un excellent stratège, maîtrisant parfaitement toutes les tactiques défensives. Avec le Bayern, il se construit un impressionnant palmarès : il remporte huit Championnats d'Allemagne (1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2005, 2006, 2008), six Coupes d'Allemagne (1998, 2000, 2003, 2005, 2006, 2008), la Coupe de l'U.E.F.A. (1996) et la Ligue des champions (2001).

Oliver Kahn fait ses débuts en équipe nationale en 1995. Néanmoins, aussi bien lors de l'Euro 1996 que durant la Coupe du monde 1998, il n'est que le remplaçant d'Andreas Köpke. À partir de 2000, il devient le gardien de but titulaire de la Mannschaft. Il est même promu capitaine de l'équipe. Lors de la Coupe du monde 2002, l'Allemagne ne fait pas partie des favoris. En effet, elle n'a réussi à se qualifier pour cette compétition qu'à l'issue de deux matchs de barrage face à l'Ukraine. De fait, son jeu n'est guère brillant ; pourtant, la Mannschaft va parvenir à se hisser jusqu'en finale. Cette réussite doit beaucoup à Oliver Kahn. Ainsi, en quart de finale, Kahn repousse tous les tirs de l'équipe des États-Unis (1-0) ; il en va de même en demi-finale face à la Corée du Sud (1-0). Mais, en finale contre le Brésil, Kahn commet sa seule erreur du tournoi : blessé à la main juste avant la mi-temps, il repousse mal un tir à la soixante-septième minute, et Ronaldo surgit pour inscrire le premier de ses deux buts. Le Brésil remporte la Coupe du monde (2-0), mais Oliver Kahn est élu meilleur joueur de la compétition par la F.I.F.A. Depuis la création de cette distinction en 1982, il est le premier gardien de but ainsi honoré.

Malgré son exceptionnel palmarès, Oliver Kahn n'est pas assuré d'être le gardien de but titulaire de la Mannschaft pour la Coupe du monde 2006, organisée par l'Allemagne : il a un concurrent, Jens Lehmann. Peu avant le début de la compétition, le sélectionneur, Jürgen Klinsmann, annonce qu'il choisit Lehmann comme gardien numéro un. Malgré sa déception, Oliver Kahn, en parfait professionnel, ne cessera jamais d'apporter son soutien à son rival, même si celui-ci ne réalise pas des prestations remarquables. Il ne dispute qu'une rencontre, le match pour la troisième place remporté par l'Allemagne face au Portugal (3-1). Il prend alors sa retraite internationale.

À l'issue de la saison 2007-2008, Oliver Kahn met un terme à sa carrière sportive.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Classification

Pour citer l’article

« KAHN OLIVER (1969- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 février 2023. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/oliver-kahn/