LAFONT ROBERT (1923-2009)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrivain et linguiste occitan. Robert Lafont est né à Nîmes en 1923. En 1945, il participe à la fondation de l'Institut d'études occitanes, qui vient remplacer la Société d'études occitanes qui s'était discréditée durant l'Occupation. En 1950, il en devient le président, un poste qu'il occupera jusqu'en 1981. Professeur à l'université de Montpellier, écrivant aussi bien en occitan qu'en français ou en italien, il va entamer une réflexion non seulement sur l'Occitanie mais aussi sur l'ensemble des minorités en France, à partir de la notion de colonialisme interne (La Révolution régionaliste, 1967 ; Décoloniser en France, 1971 ; La Nation, l'État, les Régions, 1993). De 1969 à 1974, son combat croise celui du Larzac et l'amène à fonder en 1971 Lutte occitane et à tenter, en 1974, de se présenter à l’élection présidentielle. L'œuvre de Robert Lafont se veut en rupture avec la tradition qui précède. Elle se tourne aussi bien vers la poésie (Paraulas au vièlh silenci, 1946 ; La loba, 1959 ; La Gacha a la cistèrna, 1998) que vers le roman (Vida de Joan Larsinhac, 1951, qui garde le souvenir des temps de la Résistance ; Lo Sant Pelau, 1972 ; la trilogie La Festa, 1983) ou le théâtre (La Bourride du Comte, 1966 ; Lei cascavèus, 1977). Robert Lafont a également traduit L'Odyssée en occitan (2004).

—  Universalis

Classification


Autres références

«  LAFONT ROBERT (1923-2009)  » est également traité dans :

OCCITANES LANGUE ET LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Pierre BEC, 
  • Charles CAMPROUX, 
  • Philippe GARDY
  •  • 7 509 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Affirmation de la prose »  : […] Si en effet de nombreux poètes ont fait leur apparition dans le sillage du félibrige mistralien, en Provence (Marius André), en Languedoc (Antonin Perbosc, Prosper Estieu), en Limousin (Paul-Louis Grenier, Albert Pestour) ou en Gascogne (Michel Camélat déjà mentionné, Maximin Palay, également romancier), c'est bien l'essor de la fiction en prose qui caractérise l'évolution des lettres d'oc après […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-et-litterature-occitanes/#i_48469

Pour citer l’article

« LAFONT ROBERT - (1923-2009) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-lafont/