FAYRFAX ROBERT (1464-1521)

Robert Fayrfax, un des plus importants compositeurs anglais du début de la période Tudor, est surtout connu pour ses messes et ses motets, écrits dans un style moins fleuri que celui de ses prédécesseurs. Il se distingue de ses contemporains anglais par son usage fréquent du contrepoint imitatif et par la liberté avec laquelle il fait varier le nombre de voix employées au sein d'une même composition.

Le déroulement de la carrière de Robert Fayrfax (également orthographié Fairfax, Fairfaux ou Feyrefax), né le 23 avril 1464, à Deeping Gate, dans le Lincolnshire, est inconnu jusqu'en 1497, année où il obtient un premier bénéfice ecclésiastique en récompense de ses services en tant que choriste et compositeur. Il est alors mentionné comme l'un des gentilshommes de la chapelle royale (Gentleman of the Chapel Royal), fonction qu'il occupera jusqu'à l'année de sa mort, le 24 octobre 1521, à Saint Albans, dans le Hertfordshire. Robert Fayrfax est particulièrement distingué en 1520, année où il est chargé de dirigé les musiciens de la chapelle royale qui accompagnent Henri VIII au camp du Drap d'or, où ce dernier rencontre le roi de France François Ier.

Robert Fayrfax se voit décerner deux doctorats de musique, le premier à Cambridge, en 1504, le second à Oxford, en 1511. La Missa O quam glorifica, composée et créée à l'occasion de la soutenance de thèse à Cambridge, est l'une des six messes complètes que l'on ait conservé de lui ; ces messes sont toutes écrites pour cinq voix. Parmi les autres œuvres qui nous sont parvenues figurent de magnifiques pages de musique profane, notamment des arrangements instrumentaux de danses (gigues et hornpipes).

—  Universalis

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Classification

Pour citer l’article

« FAYRFAX ROBERT - (1464-1521) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 août 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-fayrfax/