PEARY ROBERT EDWIN (1856-1920)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Explorateur américain. Ingénieur civil de la marine des États-Unis, Robert Edwin Peary organise sa vie en fonction de l'ambition qui le dévore : être le premier à atteindre le pôle Nord. À partir de 1886, il fait de fréquents séjours au Groenland, dont il explore la partie septentrionale, afin de s'entraîner aux difficiles conditions des expéditions polaires et de se familiariser avec les techniques employées par les Esquimaux (nourriture, habillement, moyens de transport) dont il estime, à juste titre, qu'elles sont les mieux adaptées au but qu'il veut atteindre. Dès cette époque, il a avec lui son fidèle compagnon, indispensable lieutenant et domestique noir, Matthew Henson. De 1898 à 1902, il explore la terre de Grant (extrémité nord de la terre d'Ellesmere), y établissant des dépôts de vivres et de matériel. En 1905, il remplace le petit yacht dont il disposait par un navire neuf, spécialement construit pour la navigation dans les eaux arctiques, le Theodore Roosevelt. L'année suivante, il lance une première offensive en direction du pôle, qui le conduit jusqu'à la latitude 870 06′ nord. En 1908, il installe sa base au cap Columbia (terre de Grant), profite de l'hivernage pour entraîner ses hommes et ses chiens, et lance l'assaut décisif en février 1909, articulant ses forces en plusieurs équipes, chacune chargée d'une mission précise et devant se replier une fois cette dernière accomplie. Début avril, Peary demeure seul en course, accompagné par Henson et quatre Esquimaux, Ootah, Egingwah, Seegloo et Ooqueah. Tels sont les vainqueurs du pôle Nord, qui est atteint le 6 avril 1909. Son succès lui est un moment contesté par le médecin américain Frederick A. Cook qui prétendra avoir atteint le pôle dès 1908, mais dont le récit, hautement suspect, ne sera jamais corroboré par la moindre preuve. Il a laissé la relation de ses expéditions dans divers ouvrages : Northward over the Great Ice (1898), Nearest to the Pole (1907), The North Pole (1908) et Secrets of Polar Travel (1917).

Peary, le vainqueur du pôle Nord

Peary, le vainqueur du pôle Nord

photographie

L'explorateur américain Robert Peary (1856-1920) à son retour du pôle Nord, qu'il fut le premier à atteindre, en 1909. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

—  Jean-Marcel CHAMPION

Écrit par :

Classification


Autres références

«  PEARY ROBERT EDWIN (1856-1920)  » est également traité dans :

PEARY AU PÔLE NORD

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 219 mots
  •  • 1 média

La conquête du pôle Nord, au tournant des xixe et xxe siècles, relève autant de l'exploit sportif que de la recherche scientifique. En 1879, James Gordon Bennett Jr., propriétaire du New York Herald, qui s'est rendu célèbre en envoyant Stanley à la recherche de Livingstone en Afrique, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peary-au-pole-nord/#i_24667

ARCTIQUE OCÉAN

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL, 
  • Jean-Pierre PINOT
  •  • 2 830 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Histoire de l'exploration »  : […] C'est vers le xvi e  siècle que des explorations méthodiques ont été entreprises pour découvrir des routes nouvelles vers l'Orient soit par le passage du Nord-Est (en contournant l'Eurasie), soit par le passage du Nord-Ouest (en contournant l'Amérique). C'est celui-ci que cherchait, en 1497, Jean Cabot sur les côtes du Labrador. Mais bien que John […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-arctique/#i_24667

CONQUÊTE DU PÔLE NORD - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 202 mots

1875-1876 Nares (Grande-Bretagne) atteint en raid 83 0 20' N. et explore la côte d'Ellesmere. 1881-1884 Greely (États-Unis) hiverne à Fort Conger et bat de 4 nautiques le record de Nares. 1898-1902 Peary (États-Unis) atteint 84 0 17' N., explore le nord du Groenland […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conquete-du-pole-nord-reperes-chronologiques/#i_24667

Pour citer l’article

Jean-Marcel CHAMPION, « PEARY ROBERT EDWIN - (1856-1920) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-edwin-peary/