HOWARD ROBERT E. (1906-1936)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Robert Ervin Howard est né le 22 janvier 1906 à Peaster (Texas). Il passe la majeure partie de son existence à Cross Plains, une petite bourgade semi-rurale du Texas. Lecteur vorace, il sait très tôt qu'il sera écrivain et fait rapidement figure de paria dans le désert intellectuel qui l'entoure. Rejetant le métier de comptable auquel ses études le destinent, il se donne un an pour gagner sa vie de sa plume. Il atteint son objectif en quelques mois et devient un auteur à succès des pulp magazines, les revues populaires de l'époque. Sa vie privée ne suit pas la même trajectoire. Sujet à de brusques sautes d'humeur, soutien financier de sa famille, perturbé par un échec sentimental, Howard trouve de moins en moins le temps d'écrire, accaparé par les soins constants que nécessite sa mère, gravement malade. Hanté par le suicide depuis son adolescence, le coma terminal dans lequel sombre cette dernière le 11 juin 1936 a pu l'amener à mettre fin à ses jours. Il a tout juste trente ans. Sa mère meurt le lendemain.

Auteur prolifique, en quête permanente de nouveaux débouchés, Howard s'essaye à de nombreux genres, allant du western aux récits d'aventure, en passant par l'horreur ou les histoires de boxe. C'est dans les récits de fantasy et les épopées historiques qu'il se distingue véritablement, obtenant la reconnaissance de ses pairs pour ses textes violents, volontiers poétiques et empreints d'un ton désabusé.

Howard a grand mal à vendre ses nouvelles dans les magazines au contenu standardisé qui dominent le marché de la fiction populaire. C'est dans les pages de Weird Tales qu'il va placer l'essentiel de sa production. Revue de seconde catégorie, payant mal, marginale par bien des aspects, Weird Tales, premier pulp consacré aux récits de l'imaginaire, encourageait ses auteurs à sortir des sentiers battus. Au côté de Clark Ashton Smith et de H. P. Lovecraft, Howard devient l'un des auteurs phares du magazine et suscite l'enthousiasme des lecteurs avec ses premiers personnages et récits marquants : Solomon Kane (août 1928), qui marqu [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Patrice LOUINET, « HOWARD ROBERT E. - (1906-1936) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-e-howard/