NIVELEURS ou LEVELLERS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'appellation de niveleurs (en anglais levellers) a été réservée, à partir de 1645, à ceux des révolutionnaires anglais qui, non contents de vouloir éliminer la monarchie encore incarnée par Charles Ier, souhaitaient lui substituer une république où le peuple composé de tous les citoyens adultes serait souverain. Plus que des combattants de la liberté, ils sont des démocrates. Leurs adversaires, qui les baptisèrent, les considéraient comme des « partageux » et pensaient que des hommes sans propriété, s'ils étaient dotés du droit de vote, imposeraient une redistribution des richesses. Accusation alors mortelle, mais qui, au mieux, serait à réserver à un groupuscule qui, derrière Gerrard Winstanley, et entre 1648 et 1652, a agité le drapeau des « vrais niveleurs » ou diggers (« bêcheurs ») et réclamé effectivement une grande mutation de la propriété foncière et des modes de production.

Les niveleurs authentiques ont souvent eu une origine baptiste : soucieux de rapprocher le règne de Dieu ici-bas, ils se muent en activistes révolutionnaires, transposent dans le politique le message religieux de leur secte, leur foi dans l'égalité de tous les hommes, leur tolérance, leur rejet de toute autorité spirituelle. Beaucoup sont imprégnés de l'idée de prédestination et, « saints en marche », tirent de leur foi la conviction qu'ils portent un message divin. Les plus représentatifs sont Richard Overton, un imprimeur, l'un des plus « radicaux », peut-être tenté de déborder du politique et du religieux vers le social ; William Walwyn, marchand londonien aisé et qu'on a pu comparer à Lamennais, dont il précède largement l'espoir d'un christianisme appliqué ; et surtout John Lilburne, un temps colonel de l'armée de Cromwell, une des grandes victimes de l'intolérance prérévolutionnaire, auteur de vigoureux pamphlets en même temps que redoutable organisateur [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification


Autres références

«  NIVELEURS ou LEVELLERS  » est également traité dans :

DIGGERS

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 288 mots

Membres d'un groupe contemporain des levellers (ou niveleurs) de John Lilburne, à l'époque de la république d'Angleterre ou Commonwealth ( xvii e s.). Leurs chefs, Gerrard Winstanley et William Everard, proclament leur droit à « bêcher ( to dig , d'où vient leur surnom de diggers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diggers/#i_1194

LILBURNE JOHN (1614-1657)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 965 mots

Chef le plus célèbre du mouvement des niveleurs au temps de la révolution anglaise, John Lilburne sut allier l'action militante la plus déterminée à la réflexion idéologique la plus poussée (il est l'auteur d'une centaine de brochures au moins). Sa célébrité première se rattache à son combat contre l'intolérance de Charles I er et de l'archevêque William Laud, qu'il paya, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-lilburne/#i_1194

OVERTON RICHARD (connu entre 1640 et 1663)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 200 mots

Pamphlétaire anabaptiste anglais dont les premiers tracts et satires parurent vers 1640. Attiré par les questions théologiques, Richard Overton publie Man's Mortality (1643), où il développe une doctrine négatrice de l'immortalité de l'âme qui suscite la naissance d'une petite secte. Mais c'est à défendre la démocratie, la liberté, l'égalité, la tolérance, à pourfendre les p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-overton/#i_1194

PARLEMENT LONG

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 813 mots

Surnom donné au Parlement élu en Angleterre en novembre 1640 et qui ne disparaît définitivement qu'en février 1660. Cette exceptionnelle longévité a cependant été troublée par une certaine discontinuité, en particulier du 20 avril 1653 au 8 mai 1659 ; la composition du Parlement a aussi changé au cours de ces mêmes années : la Chambre des communes seule a survécu à partir de 1649 ; des élections p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/long-parlement/#i_1194

RÉVOLUTIONS ANGLAISES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 486 mots

1629 Charles I er , roi depuis 1625, dissout son troisième Parlement et inaugure une période de gouvernement personnel. Signature de la paix avec la France et, l'année suivante, avec l'Espagne. 1637 Tentative d'introduction du Common Prayer Book anglican à Édimbourg. Les troubles religieux évolu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revolutions-anglaises-reperes-chronologiques/#i_1194

ROYAUME-UNI - Histoire

  • Écrit par 
  • Bertrand LEMONNIER, 
  • Roland MARX
  •  • 43 250 mots
  •  • 65 médias

Dans le chapitre « La Grande Rébellion (1640-1660) »  : […] Sortant de ces tensions, la Grande Rébellion naît immédiatement de la nécessité pour Charles I er de répondre à la révolte de l' Écosse par l'appel à un Parlement censé lui voter les subsides nécessaires. En 1640, le « Court Parlement », réuni le 13 avril, est dissous dès le 5 mai ; le 3 novembre, on est obligé de réunir un nouveau Parlement auquel sa longévité fait donn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-histoire/#i_1194

WALWYN WILLIAM (1600 env.-apr. 1651)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 214 mots

Pamphlétaire anglais né dans le Worcestershire. Sympathisant de la secte des anabaptistes, William Walwyn partage leur croyance en l'égalité de tous les hommes, leur attachement à la tolérance, leur horreur de la violence et de l'autorité spirituelle. Dans une série de pamphlets, dont plusieurs anonymes, il défend la cause du Parlement et celle de la liberté de conscience. Rallié au parti des nive […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-walwyn/#i_1194

Pour citer l’article

Roland MARX, « NIVELEURS ou LEVELLERS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/niveleurs-levellers/