DUGUAY-TROUIN RENÉ (1673-1736)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Corsaire malouin. Issu d'une riche famille d'armateurs, Duguay-Trouin débute dans la guerre de course dès l'âge de seize ans et reçoit son premier commandement à dix-huit ans. Il multiplie alors les attaques contre le commerce anglais et hollandais dans la Manche, la mer du Nord et le long des côtes d'Irlande, n'hésitant pas à affronter des convois fortement protégés, comme en 1696 lorsqu'il fait prisonnier l'amiral hollandais Wassenaër, au terme d'un combat acharné.

La guerre de Succession d'Espagne lui donne l'occasion de s'affirmer comme l'émule et le successeur de Jean Bart. Chaque année, il lance des croisières toujours plus audacieuses, fructueuses et lointaines, des atterrages du Spitzberg aux côtes portugaises et jusque dans l'Atlantique Sud. Son exploit le plus retentissant est la prise d'assaut de Rio de Janeiro le 20 septembre 1711, à la tête d'une escadre dont les frais d'armement avaient été souscrits par des armateurs malouins, le Trésor royal étant vide. Il impose à la ville vaincue une très forte rançon, prend ou brûle cinq vaisseaux de guerre et soixante bâtiments de commerce et peut distribuer à ses bailleurs de fonds un dividende de 92 p. 100. Lieutenant général des armées navales en 1728, il dirige sa dernière campagne en 1731 contre les régences d'Alger, de Tunis et de Tripoli, auxquelles il impose un plus strict respect des traités passés avec la France.

Les succès de Duguay-Trouin ont été favorisés par la nouvelle stratégie navale du secrétaire d'État Pontchartrain, qui transforme la guerre d'escadre en guerre de course, véritable « industrie corsaire » organisée par les pouvoirs publics avec la participation de capitaux privés et dont les bénéfices — témoin l'expédition de 1711 — sont considérables.

—  Jean-Marcel CHAMPION

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-Marcel CHAMPION, « DUGUAY-TROUIN RENÉ - (1673-1736) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-duguay-trouin/