RÈGNE DE CHAKA, FONDATEUR DU ROYAUME ZOULOU

Chaka, fils de chef, membre du clan zoulou appartenant à l'ensemble culturel nguni, établi sur la côte orientale de l'actuelle Afrique du Sud, s'empare du territoire de son père en 1816 et met sur pied une armée semi-permanente dont il modifie l'équipement et la tactique, transformant la guerre de combat rituel en moyen de destruction et de conquête. À sa mort (1828), la chefferie zoulou est devenue un royaume centralisé qui s'étend de la chaîne du Drakensberg à l'océan Indien. La politique despotique et centralisatrice de Chaka est poursuivie par ses demi-frères Dingane (1828-1839) et Mpande (1839-1872).

Tombe de Chaka

Tombe de Chaka

photographie

Monument à la gloire de Chaka, fondateur du royaume zoulou, érigé en 1932 sur le lieu de son assassinat un siècle plus tôt (Stanger, province du Kwazula Natal). 

Crédits : J. Sorges/ AKG

Afficher

Le règne de Chaka inaugure, dans un contexte de croissance démographique, un processus d'unification politique au sein d'un ensemble morcelé de chefferies. L'organisation des régiments (impi) et de l'ensemble de la société en classes d'âge intégrant les populations conquises favorise la dissolution des liens ethniques et l'émergence d'un sentiment national. La chaîne des dévastations et des migrations provoquées dans toute l'Afrique australe par l'essor du royaume zoulou porte le nom de Mfecane (en nguni) ou de Difacane (en sotho-tswana).

—  François-Xavier FAUVELLE-AYMAR

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

François-Xavier FAUVELLE-AYMAR, « RÈGNE DE CHAKA, FONDATEUR DU ROYAUME ZOULOU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/regne-de-chaka-fondateur-du-royaume-zoulou/