QINGHAI [TS'ING-HAI] LAC

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le Qinghai, ou Koukou Nor, est un lac de la province du Qinghai, dans le centre-ouest de la Chine. Plus grand lac de montagne sans émissaire de l'Asie centrale, il est situé dans une dépression des monts Qilian, à environ 3 200 mètres d'altitude.

Le Qinghai s'étend sur 105 kilomètres de longueur et 65 kilomètres de largeur. Sa superficie avoisine 6 000 kilomètres carrés les années où le niveau de l'eau est élevé, et 4 200 kilomètres carrés quand il est bas. La profondeur maximale connue s'établit à 38 mètres. Cependant, les mesures effectuées depuis les années 1990 indiquent que le niveau moyen de l'eau tend à baisser. De petits points d'eau isolés du corps principal du lac se sont même formés le long des zones peu profondes du rivage. Les eaux du Qinghai sont bleu azur, couleur qui lui a donné son nom en chinois (« lac bleu »).

La dépression qui abrite le lac date d'environ 2,5 millions d'années. À l'origine, le Qinghai s'épanchait dans le Huanghe (ou fleuve Jaune), mais le soulèvement des montagnes environnantes supprima ce point d'évacuation. Au Pléistocène supérieur (il y a au moins 10 000 ans), les eaux issues de la fonte des glaciers furent emprisonnées dans la cuvette et formèrent un lac plus vaste et plus profond. Celui-ci était alors un tiers plus grand et 50 mètres plus profond qu'il ne l'est aujourd'hui. Quand les glaciers eurent achevé leur fonte, le Qinghai se réduisit à ses dimensions actuelles.

Au nord de la dépression lacustre, le terrain est vallonné et parsemé de basses montagnes. Au sud s'étendent les monts Qinghai méridionaux, qui forment, jusqu'à la pointe est du lac, une étroite chaîne montagneuse aux sommets escarpés recouverts de neiges éternelles. Plus à l'est, les montagnes cèdent brusquement la place à de basses collines. Le grès rouge et gris, et le calcaire argileux gris clair, occupent la majorité du terrain. Des traces d'une activité humaine préhistorique ont été retrouvées dans le lœss montagneux.

La rivière Buhhe, principal affluent qui se jette dans la partie ouest du Qinghai, forme un delta de direction sud-est s'avançant vers le centre du lac. Sur les rives adjacentes, des bois recouvrent des terrasses qui se dressent à 50 mètres au-dessus de l'eau. À l'est, un rivage boisé et pentu abrite de nombreux points d'eau isolés. Le lac est parsemé d'îles sablonneuses, dont la plus grande mesure 1 650 mètres de longueur et 300 mètres de largeur. Le fond du lac est principalement constitué de limons noir, jaune et jaune pâle. Le sable est présent, mais les galets prédominent près des rives. La teneur minérale de l'eau varie fortement d'une année sur l'autre, mais le chlorure de sodium est toujours inclus. Avec une salinité d'environ 15 grammes par litre, l'eau est saumâtre et non potable. Le débit de la vingtaine de cours d'eau qui se déversent dans le Qinghai augmente en été, élevant le niveau du lac. Cependant, ces rivières sont parfois asséchées du fait des dérivations pour l'irrigation et d'une baisse générale des précipitations.

Le bassin du Qinghai possède un climat relativement sec. En hiver, des tempêtes de neige se déchaînent pendant la première moitié du mois de mars, mais l'accumulation neigeuse est faible. Les précipitations se concentrent (plus de 70 p. 100) en juillet et août. Sur la rive sud-ouest du lac et sur les pentes des monts Qinghai méridionaux, les précipitations annuelles vont de 250 à 300 millimètres. Sur la rive nord, elles varient entre 350 et 400 millimètres, tandis que dans les montagnes septentrionales de la dépression, elles atteignent 500 millimètres. En été, la température de l'eau du lac se situe entre 18 et 20 0C. De novembre à mars, le lac gèle, la glace pouvant par endroits atteindre 60 centimètres d'épaisseur.

Le lac est bordé de steppes aux herbages très riches, qui fournissent d'excellents pâturages dans les monts Qinghai méridionaux. Les principales plantes sont les armoises (absinthe) et les Derris (légumineuses). De très nombreuses autres espèces végétales poussent dans la région, dont les orties, les roses trémières et les reines-marguerites. Des forêts de sapins s'épanouissent en altitude.

Dans le lac, les principaux poissons appartiennent à la famille des carpes. À cause de la présence de l'homme sur les terres, les grands mammifères sauvages sont peu représentés, à l'exception du kiang (âne sauvage d'Asie) et du cheval de Przew [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Pour citer l’article

« QINGHAI [TS'ING-HAI] LAC », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/qinghai-ts-ing-hai-lac/