PROSPECTION ÉLECTRIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Comme la prospection magnétique, la prospection électrique repose sur la recherche d'anomalies qui pourraient être engendrées par la présence dans le sous-sol de vestiges archéologiques. Ce qui est pris en compte ici, ce sont les différences de valeurs de la résistivité du sous-sol, le plus souvent mesurées entre quatre électrodes. En général, on considère que les mesures de résistivité sont plus difficiles à interpréter et plus facilement contaminables (par exemple, rôle du climat) que les mesures d'anomalies du magnétisme. Les spécialistes des prospections géophysiques appliquées à l'archéologie combinent cependant très souvent les deux approches.

—  René GINOUVÈS

Écrit par :

Classification


Autres références

«  PROSPECTION ÉLECTRIQUE  » est également traité dans :

ARCHÉOLOGIE (Méthodes et techniques) - La prospection archéologique

  • Écrit par 
  • Alain TABBAGH
  •  • 3 194 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'usage de l'ARP sur le fanum ouest du Vieil-Évreux (Eure)  »  : […] Les prospections électriques menées par Michel Dabas avec le système autotracté ARP(c) sur l'agglomération religieuse gallo-romaine du Vieil-Évreux (Eure), site étudié par Laurent Guyard, permettent une lecture du sous-sol beaucoup plus rapide qu'avec les traditionnelles méthodes manuelles. Descendant direct des premiers systèmes tractés Rateau (résistivimètre autotracté à enregistrement automat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeologie-methodes-et-techniques-la-prospection-archeologique/#i_84279

DIAGRAPHIES, géophysique

  • Écrit par 
  • Oberto SERRA
  •  • 6 080 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Diagraphies de résistivité »  : […] La résistivité d'une roche est la résistance électrique d'un cube de cette roche d'arête unité (l'unité employée est l'ohm-mètre). Différents facteurs influent sur ce paramètre : – la composition de la roche, c'est-à-dire la nature et le pourcentage du « contenant », donc des éléments solides (grains, cristaux, ciments), et du « contenu », donc des fluides (eau et hydrocarbures) ; à de rares exc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diagraphies-geophysique/#i_84279

Pour citer l’article

René GINOUVÈS, « PROSPECTION ÉLECTRIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/prospection-electrique/