PREMIER SYSTÈME DE COMMUNICATION PAR FIBRE OPTIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La croissance est-elle sans limites ?

Il est remarquable de constater que l’augmentation de capacité des artères de transmission s’est effectuée sur une fibre qui a peu changé depuis 1977, n’entraînant pas de grosse modification de l’infrastructure des réseaux. Cette évolution n’est pas sans fin : en 2017, les perspectives de croissance du trafic ne semblent pas devoir fléchir et, après avoir été limitée par la technologie, la transmission optique se heurte à la capacité intrinsèque de la fibre. C’est pourquoi de nouvelles techniques, autour du multiplexage spatial notamment – la fibre comporte alors plusieurs cœurs –, font l’objet de nombreuses recherches dans les laboratoires.

Enfin, si le grand public entend souvent parler de fibre optique depuis le début des années 2010, au travers des offres des opérateurs et de sigles comme FTTH (fiber to the home), c’est que celle-ci se substitue progressivement au câble de cuivre reliant le particulier à son autocommutateur de rattachement. La demande et le développement des services Internet à haut débit poussent à l’introduction de la fibre optique dans tous les réseaux de distribution. Avec un tel raccordement, chacun peut télécharger un film de 700 mégaoctets en 30 secondes.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages



Écrit par :

  • : ingénieur de l'École nationale supérieure de Caen, habilitée à diriger des recherches
  • : ingénieur des télécommunications

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Irène JOINDOT, Michel JOINDOT, « PREMIER SYSTÈME DE COMMUNICATION PAR FIBRE OPTIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/premier-systeme-de-communication-par-fibre-optique/