PRÉLAT

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Au sens strict, le mot prélat désigne les clercs, séculiers ou réguliers, qui sont pourvus de la juridiction ordinaire de for externe : officiers majeurs de la curie romaine ; évêques à la tête de diocèses, ainsi que leurs vicaires généraux et leurs officiaux ; ordinaires des prélatures territoriales, comme celle de Tunis, confiées à un prélat, le plus souvent évêque, abbayes territoriales dont le territoire est soumis à la juridiction de l'abbé, telles celles de Saint-Paul-hors-les-Murs à Rome, du Mont-Cassin et de Subiaco en Italie, de Saint-Maurice en Suisse ; administrateurs apostoliques placés parfois à la tête d'un diocèse par le pape pendant la vacance du siège épiscopal ; vicaires apostoliques en pays de mission, etc. Il faut ajouter le prélat mis à la tête d'une prélature personnelle, comme l'Opus Dei.

En un second sens, les prélats sont des clercs à qui a été confiée une dignité romaine consistant à faire partie, avec des fonctions précises ou honoris causa, de la Maison du pape : protonotaires apostoliques, prélats d'honneur, chapelains...

Tous ces prélats ont droit à l'appellation de « monseigneur », même s'ils ne sont pas évêques.

—  Louis de NAUROIS

Écrit par :

  • : ancien chargé de cours des facultés de droit canonique de l'Institut catholique de Toulouse

Classification

Les derniers événements

15-27 janvier 1989 Tchécoslovaquie. Manifestations sévèrement réprimées

prélat, tandis qu'une pétition pour la libération de Václav Havel recueille près de sept cents signatures d'intellectuels.  […] Lire la suite

30 avril - 4 mai 1987 Vatican – République fédérale d'Allemagne. Second voyage du pape Jean-Paul II en Allemagne

prélat allemand qui avait été l'un des rares à protester, dans ses sermons, contre le régime nazi. Le 2 mai, le pape visite la Ruhr, où il rappelle la doctrine sociale de l'Église sur le travail. Le 3 mai, au stade olympique de Munich, devant quatre-vingt-cinq mille fidèles, le pape béatifie le père Rupert Mayer, jésuite antinazi mort peu après sa  […] Lire la suite

1er-30 septembre 1986 France. Attentats terroristes à Paris et renforcement des mesures de sécurité

prélat. Les voyages à Damas de Michel Aurillac, ministre de la Coopération, le 23, et de Bernard Gérard, directeur de la D.S.T., le 26, sont également critiqués alors que la Syrie est de plus en plus mise en cause par les enquêtes policières. Le 24, Jacques Chirac, devant l'Assemblée générale des Nations unies à New York, dénonce la « lèpre du terrorisme […] Lire la suite

2-7 juillet 1985 Vatican – Europe de l'Est. Publication d'une encyclique et cérémonies en Yougoslavie et en Tchécoslovaquie pour le 1 100e anniversaire de la mort des saints Cyrille et Méthode

prélat étranger –, le ministre de la Culture, Milan Klusak, prend la parole et se fait huer par la foule lorsqu'il tente de dénier tout aspect religieux à la commémoration. Le même jour, un pèlerinage à Levoca (Slovaquie) réunit environ cent mille personnes. Ces célébrations constituent la manifestation religieuse la plus importante qu'ait connue le […] Lire la suite

Pour citer l’article

Louis de NAUROIS, « PRÉLAT », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 novembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/prelat/