POLONAISE, danse

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Danse de la cour de Pologne, à trois temps (3/4) — à deux temps chez les luthistes —, dont le mouvement modéré est proche d'un andante légèrement accéléré. La polonaise n'a pas de forme fixe. Les plus anciennes polonaises font partie de suites instrumentales. On ignore si ce fut une danse populaire à l'origine. Le début de la polonaise est fortement accentué ; le rythme se termine sur le troisième temps, ou sur le deuxième et le troisième. J.-S. Bach, W. F. Bach, Haendel, Couperin en écrivirent au xviiie siècle, ainsi que Schubert, Weber, Chopin, Liszt au xixe siècle.

—  Pierre-Paul LACAS

Écrit par :

  • : psychanalyste, membre de la Société de psychanalyse freudienne, musicologue, président de l'Association française de défense de l'orgue ancien

Classification

Pour citer l’article

Pierre-Paul LACAS, « POLONAISE, danse », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/polonaise-danse/