PLZEŇ, all. PILSEN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Grand centre industriel de la Bohême occidentale, en République tchèque, Plzeň, capitale de la région homonyme, comptait 164 000 habitants en 2003. Fondée au xiiie siècle, la ville se développe surtout à partir du xixe siècle. Sa croissance rapide est indiscutablement liée aux usines de construction mécanique Škoda, établies dans la ville en 1869. Au départ, l'entreprise fabrique du matériel ferroviaire, puis, au tournant du xixe siècle, elle se convertit dans l'armement et atteint une renommée internationale. Entre les deux guerres, les capitaux français (Schneider-Le Creusot) contribuent à son remarquable développement. Sous le nom de complexe Lénine au temps du régime communiste, l'usine, qui est la plus grande de Tchécoslovaquie, emploie alors 40 000 personnes et s'oriente vers la fabrication de biens d'équipement industriel. En 1991, la marque automobile est rachetée par Volkswagen A.G. Plzeň a atteint aussi une notoriété grâce à ses porcelaines et à ses bières (fabriquées surtout par la brasserie Prazdroj). Les fonctions tertiaires de Plzeň (chef-lieu de la région de Západočeský) desservent toute la Bohême du Sud-Ouest ; son rôle culturel et universitaire est particulièrement important.

Tchèque (République) : carte administrative

Tchèque (République) : carte administrative

carte

Carte administrative de la République tchèque. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

—  Gyorgy ENYEDI

Écrit par :

  • : professeur à l'Institut de géographie de l'Académie des sciences de Budapest

Classification


Autres références

«  PLZEN, all. PILSEN  » est également traité dans :

TCHÈQUE RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Jaroslav BLAHA, 
  • Marie-Elizabeth DUCREUX, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Vladimir PESKA
  •  • 18 244 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Des dynamiques régionales qui s'inversent »  : […] Le dynamisme des activités économiques n'a que peu d'effets bénéfiques sur l'emploi, le taux de chômage fluctue entre 5 et 9 p. 100 dans les années 2000, avec de très fortes variations selon les régions. De nouveaux processus affectent la dynamique territoriale depuis 1989 : la transformation du contexte géopolitique, les conséquences de la partition de la Fédération tchéco-slovaque, l'ouverture d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-tcheque/#i_41657

Pour citer l’article

Gyorgy ENYEDI, « PLZEŇ, all. PILSEN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/plzen-pilsen/