PLATFORM (Jia Zhang-ke)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le premier film de Jia Zhang-ke (Xiao Wu, artisan pickpocket), réalisé en 1997 et sorti en France à la fin de l'année 1999, avait contribué à révéler une nouvelle vague de metteurs en scène chinois, soucieux d'enregistrer la réalité contemporaine de leur pays en adoptant des partis pris formels aux antipodes de l'esthétique parfois grandiloquente des cinéastes de la « cinquième génération » (Zhang Ymou, Chen Kaige). Sorte d'héritier du néo-réalisme italien, Jia Zhang-ke ne s'est pas contenté de confirmer en 2001 les espoirs suscités par son premier film. Avec ses compatriotes Jiang Wen et Wang Xiaoshuai, auteurs l'an passé des très beaux Démons à ma porte et Beijing Bicycle, le réalisateur démontrait que le renouveau du cinéma chinois n'est nullement une vue de l'esprit.

Récit à la fois historique et intimiste couvrant la période 1979-1990, Platform est une œuvre majeure qui s'inscrit dans un genre où ont excellé, ces trois dernières décennies, le Grec Théo Angelopoulos avec Le Voyage des comédiens et le Taiwanais Hou Hsiao-hsien avec La Cité des douleurs. À l'instar de ses deux aînés, Jia Zhang-ke échappe aux pièges du didactisme et enregistre les bouleversements socio-politiques de son pays en évoquant le destin de quelques personnages ordinaires.

De même que pour Xiao Wu, artisan pickpocket, le cinéaste situe l'action de son film dans un petit village de la province de Shanxi, Fenyang, village dont il est lui-même originaire. L'hiver 1979 constitue la première étape du récit. Minliang (Wang Hong-wei) et ses amis conjurent l'ennui dans les salles de cinéma, ou bien en écoutant les radios de Taiwan, plus enivrantes que les ondes nationales qui ne connaissent qu'un seul et unique refrain : celui de l'effort révolutionnaire. La plupart de ces adolescents jouent dans une troupe de musiciens et de danseurs, évidemment subventionnée par l'État, vouée à interpréter des pièces ou saynètes faisant l'apologie des grandes causes patriotiques.

La réalisation de Jia Zhang-ke ne s'attarde que brièvement sur le contenu et l'agenceme [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Olivier de BRUYN, « PLATFORM (Jia Zhang-ke) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/platform/