BARLONG PLAN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Terme donné au plan des travées et des voûtes dans l'architecture médiévale et moderne. Par opposition au plan carré habituel dans les voûtes d'arête romanes et dans les voûtes sexpartites sur croisée d'ogives qui ont été surtout employées au xiie siècle (par exemple à Notre-Dame de Paris), le plan barlong correspond à un rectangle allongé, le long côté étant perpendiculaire à l'axe de l'édifice. La généralisation de la voûte gothique de plan barlong à la fin du xiie siècle (cathédrale de Chartres) marque le perfectionnement technique et formel de cette architecture : la répartition des charges sur les supports devient plus égale, la division de l'espace intérieur plus homogène. La voûte barlongue gothique s'impose jusqu'à la fin du Moyen Âge dans l'architecture religieuse, sauf dans les pays qui ont développé les voûtes nervées plus complexes (Angleterre, Europe centrale).

Du xvie au xviiie siècle, l'architecture religieuse reprend le plan barlong pour les voûtes d'arête ou les voûtes en pénétration (église Saint-Sulpice, Paris).

—  Louis GRODECKI

Écrit par :

  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Paris

Classification

Pour citer l’article

Louis GRODECKI, « BARLONG PLAN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/plan-barlong/