DMITRIENKO PIERRE (1925-1974)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Peintre et sculpteur français, Pierre Dmitrienko est né à Paris en 1925 d'une mère grecque et d'un père russe qui avait fui sa patrie lors de la révolution. Après des études secondaires au lycée Pasteur, à Neuilly, il s'inscrit en 1944 à l'École des beaux-arts de Paris, où il étudie pendant deux ans l'architecture avant de se consacrer à la peinture. En 1946, il devient l'élève du peintre hollandais Konrad Kickert, qui sera sans influence sur son œuvre future, mais qui fera de lui un technicien remarquable. Parmi les artistes de sa génération, Dmitrienko fréquente Arnal, Serge Rezvani et Jacques Lanzmann. En 1948, il participe pour la première fois à une exposition de groupe (« Les Mains éblouies » à la galerie Maeght) et, en 1950, a lieu sa première exposition personnelle à la galerie de la Paix à Lausanne. Dès lors, Dmitrienko participe à toutes les manifestations importantes en France et à l'étranger.

Pierre Dmitrienko appartient à la génération qui suit immédiatement les grands abstraits de l'école de Paris, et fait partie avec quelques autres, et pour un temps, de la première vague de l'abstraction lyrique. Partant d'une certaine vision du monde extérieur, parfois la précédant, le peintre a élaboré ainsi, dans les années 1950, une œuvre où il dépouille l'univers qui l'entoure de toutes ses références précises à la réalité. Servi par une remarquable technique faite de transparences, de glacis, où jouent seules les fluidités de la matière et les modulations des tons, Pierre Dmitrienko tend alors vers une approche poétique de l'essence de toute vision. Approche qui devient la sublimation de la sensation vécue par l'artiste devant la nature, et qui la soumet au seul ordre mental.

En 1962, Dmitrienko abandonne les grandes séries des thèmes exploités jusqu'alors : les usines, les mines, les inondations, les forêts, les ferrailles, les banlieues, les carrières et les pluies, tous liés à une vision abstraite et lyrique de la nature, pour présenter à la galerie Creuzevault une série de variations sur le thème de la figure humaine. Cette « présence » obsédante envahit so [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Maïten BOUISSET, « DMITRIENKO PIERRE - (1925-1974) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-dmitrienko/