Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PONSON DU TERRAIL PIERRE-ALEXIS vicomte (1829-1871)

Écrivain français et l'un des producteurs de romans-feuilletons les plus populaires et les plus féconds du xixe siècle. Après avoir entrepris des études pour entrer dans la marine, Ponson du Terrail se tourne vers les lettres, et ses premiers essais sont très rapidement couronnés de succès. À partir de 1853, il publie dans La Patrie la série des Rocambole. La popularité de ce héros crapuleux est telle que son créateur donnera pendant près de vingt-cinq ans des « suites » totalisant trente et un volumes. Ces romans interminables, mais solidement structurés, reposent essentiellement sur l'intrigue ; intrigue serrée dont les mille péripéties et rebondissements dramatiques tiennent le lecteur en haleine : complots machiavéliques, usurpations d'identité par le crime, déguisements, reconnaissances, vengeances, viols.

Ces récits entraînent le lecteur dans tous les milieux, y compris les plus sordides, l'auteur jouant volontiers des paradoxes romantiques du bien et du mal, avec quelques beaux échantillons de nobles dégénérés et de courtisanes repenties aux caractères vivement brossés.

Les Spadassins de l'Opéra, La Jeunesse du roi Henri, L'Auberge de la rue des Enfants-Rouges, Les Misères de Londres, La Messe noire, Les Voleurs du grand monde, La Juive du Château-Trompette sont quelques-uns des titres de cette œuvre énorme et marquée du sceau de la facilité. On retiendra quelques perles : « Sa main était froide comme celle d'un serpent » ; « La mère vit le lit vide ; son teint le devint aussitôt ».

— France CANH-GRUYER

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

France CANH-GRUYER. PONSON DU TERRAIL PIERRE-ALEXIS vicomte (1829-1871) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Autres références

  • ROMAN POPULAIRE

    • Écrit par
    • 4 060 mots
    ...» avec Horace Raisson et Marco de Saint-Hilaire n'est pas négligée. Trois auteurs connaissent de véritables triomphes : Eugène Sue, Paul de Kock, et Ponson du Terrail. Les journaux les plus lus sous la monarchie de Juillet ont entre 20 000 et 30 000 abonnés ; sous le second Empire, Le Petit Journal...