PULLMAN PHILIP (1946-    )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le romancier britannique Philip Pullman est l'un des auteurs pour la jeunesse les plus connus dans le monde, notamment grâce à la trilogie His Dark Materials (1995-2000, À la croisée des mondes).

Philip Nicholas Pullman naît le 19 octobre 1946 à Norwich (Angleterre). Fils d'un pilote de la Royal Air Force, il déménage fréquemment pendant son enfance et passe quelques années en Rhodésie (auj. Zimbabwe). Durant les longs voyages imposés par les diverses affectations de son père, il imagine pour son frère cadet de contes fantastiques de son cru. Après la mort de son père lors d'une opération militaire, le jeune garçon part vivre en Angleterre chez ses grands-parents. Quand sa mère se remarie, il la rejoint avec son beau-père, en Australie ; la famille s'installera par la suite à Harlech (pays de Galles). Après des études de littérature anglophone à Oxford, Philip Pullman devient instituteur dans cette ville universitaire.

Il se lance alors dans l'écriture de romans destinés à un lectorat adulte : The Haunted Storm (1972) et Galatea (1976). Dans les années 1980 et 1990, il commence à rédiger de nombreux ouvrages pour la jeunesse, à commencer par Count Karlstein, or Ride of the Demon Huntsman (1982, L'Abominable Comte Karlstein et le pacte du diable). De 1985 à 1994, il fait paraître quatre récits ayant pour héroïne la détective Sally Lockhart et pour décor la société londonienne à l'époque victorienne. Vient ensuite la trilogie À la croisée des mondes. Chacun des trois opus sera adapté pour être diffusé sur les ondes de la B.B.C., tandis que la trilogie complète, adaptée sous forme de deux pièces, sera créée au National Theatre, à Londres. Le premier tome, Northern Lights (1995, paru aux États-Unis sous le titre The Golden Compass et traduit en français sous celui de Les Royaumes du Nord), sera adapté au cinéma en 2007. La série se poursuit avec The Subtle Knife (1997, La Tour des anges). Cette trilogie se conclut avec The Amber Spyglass (Le Miroir d'ambre). Le public comme la critique voient en Philip Pullma [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Siobhan DOWD, « PULLMAN PHILIP (1946-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/philip-pullman/