PÉCS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fondée par les Romains au iie siècle, Pécs, dans le sud de la Hongrie actuelle, chef-lieu du comitat de Baranya, est la grande ville de la Transdanubie méridionale. Elle a toujours été un centre ecclésiastique et culturel de première importance. C'est dans cette ville que s'ouvre, en 1367, la première université de Hongrie. La longue tradition artisanale a favorisé l'industrialisation au xixe siècle (fabrication de porcelaine, travail du cuir). L'extraction des richesses minières (houille, uranium) de la montagne de Mecsek, qui domine la ville, a largement contribué à son développement rapide (constructions mécaniques et électriques, céramiques, pétrochimie, industries alimentaires). Après la Seconde Guerre mondiale, la population de la ville a plus que doublé, atteignant, à la fin des années 1980, 180 000 habitants. Elle est depuis lors en léger déclin (156 100 hab., 2006) sous l'effet conjugué de facteurs dévaforables (fermeture de sites industriels et miniers, chômage, guerres des années 1990 dans les Balkans). Pécs est aussi un centre culturel animé ; son université, ses grandes écoles, son activité dans l'édition sont réputées. Pécs attire les touristes par sa richesse architecturale (cathédrale romane, monuments datant de l'occupation ottomane) et par la beauté des sites naturels des environs (montagne de Mecsek).

Hongrie : carte administrative

carte : Hongrie : carte administrative

carte

Carte administrative de la Hongrie. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

—  Gyorgy ENYEDI

Écrit par :

  • : professeur à l'Institut de géographie de l'Académie des sciences de Budapest

Classification

Autres références

«  PÉCS  » est également traité dans :

TRANSDANUBIE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 220 mots

En tant que région géographique, la Transdanubie comprend le sud-ouest de la Hongrie, avec pour limites le lac Balaton, le Danube et la frontière croate. Elle offre un paysage de collines couvertes de sable ou de lœss, dominées par les montagnes calcaires de Mecsek (665 m) et de Villány, et surplombant elles-mêmes vers le sud la vallée alluviale de la Drave. L'économie de la région, qui souffrait […] Lire la suite

Pour citer l’article

Gyorgy ENYEDI, « PÉCS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/pecs/