PÉCARI

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Animal robuste et massif, semblable à un petit sanglier et tenant la place des Suidés sur le continent américain. Répartition géographique : du sud-ouest des États-Unis au centre de l'Argentine. Habitat : forêts et zones boisées tropicales sèches pour le pécari à collier (Tayassu tajacu) et le pécari à lèvres blanches (Tayassu pecari) ; buissons et épineux pour le pécari du Chaco (Catagonus wagneri). Classe : Mammifères ; ordre : Artiodactyles ; famille : Tayassuidés.

Les pécaris, représentés par trois espèces, sont des animaux plus petits que les sangliers ; leur queue est plus courte et leur groin n'est pas ossifié. Leurs défenses supérieures (canines) pointent vers le bas. Leur pelage est brun gris, plus ou moins rayé ou moucheté selon les espèces.

Leur taille et leur poids varient de 35 centimètres au garrot et 20 kilogrammes pour le pécari à collier, à 60 centimètres au garrot et 40 kilogrammes pour le pécari du Chaco. Leur espérance de vie est de dix à vingt ans suivant qu'ils vivent dans leur milieu naturel ou en élevage.

Omnivores, les pécaris, encore appelés « sangliers d'Amérique », préfèrent les bulbes, les fruits et les racines qu'ils déterrent à l'aide de leur groin. Ils consomment aussi des vers, des larves, des insectes et des petits animaux morts. Plus spécialisé, le pécari du Chaco mange des épineux et même des raquettes de cactus. Les pécaris possèdent un estomac divisé en plusieurs diverticules, ce qui leur permet une fermentation préliminaire des aliments.

Vivant en groupes au sein d'une végétation touffue et difficile d'accès, ils sont principalement diurnes et sédentaires. Bruyants, leur ouïe n'est pas exceptionnelle, contrairement à leur odorat. Ils sont dotés d'une glande à musc située sur la croupe en avant de la queue qui leur permet de marquer leur territoire.

Il n'y a pas de saison de reproduction fixe. Lors de la période de rut, les femelles s'accouplent avec plusieurs mâles sans véritable parade ni lutte de la part de ces derniers. La gestation dure environ cinq mois. Les femelles quittent le groupe pour mettre bas. Deux ou trois petits naissent et intègrent le clan quelques jours après. Allaités pendant deux mois et demi, les petits sont protégés par l'ensemble du groupe, les prédateurs des pécaris étant le jaguar, le puma... et l'homme.

Les excès de la chasse ainsi que la diminution des épineux au profit des cultures ont rendu le pécari du Chaco vulnérable.

—  Marie-Claude BOMSEL

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Marie-Claude BOMSEL, « PÉCARI », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/pecari/