GREENGARD PAUL (1925-2019)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Neurobiologiste américain, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 2000 (conjointement à Arvid Carlsson et Eric Kandel), pour avoir élucidé le mode d'action de la dopamine et d'autres neurotransmetteurs dans le système nerveux.

Paul Greengard est né le 11 décembre 1925, à New York (États-Unis). Après avoir obtenu un doctorat à l'université Johns-Hopkins, en 1953, il devient directeur du département de biochimie des Laboratoires de recherche Geigy, à Ardsley (New York), de 1959 à 1967. Il enseigne également à la faculté de médecine Albert-Einstein de 1961 à 1970 et à l'université Yale, de 1968 à 1983. En 1983, il reçoit le titre de professeur et prend la direction du laboratoire de neurosciences moléculaires et cellulaires à l'université Rockefeller.

Lorsque, à la fin des années 1960, Paul Greengard entreprend les travaux qui seront récompensés par le prix Nobel, les scientifiques considèrent la dopamine, la noradrénaline et la sérotonine comme des neurotransmetteurs essentiels pour le processus de signalisation baptisé transmission synaptique lente. Greengard démontre que la transmission synaptique lente comprend une réaction chimique appelée phosphorylation des protéines. Au cours de cette réaction, une molécule de phosphate se lie à la protéine et modifie ainsi sa fonction. Paul Greengard élucide la voie de transduction du signal émis par la dopamine. Quand la dopamine se lie à des récepteurs à la surface membranaire d'un neurone, il augmente la concentration d'un second messager, l'AMP cyclique. Cette molécule active à son tour une enzyme, dont la fonction est d'ajouter des molécules de phosphate à d'autres protéines, à l'intérieur du neurone. La phosphorylation des protéines peut influencer le neurone de différentes façons, notamment en modifiant son excitabilité, c'est-à-dire la facilité avec laquelle il répond à un stimulus en produisant un influx nerveux. Les travaux de Greengard ont permis de mieux comprendre certaines affections neurologiques et psychiatriques, et ont contribué au développement de nouveaux médicaments pour traiter ces maladies.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« GREENGARD PAUL - (1925-2019) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-greengard/