GRAINVILLE PATRICK (1947- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Patrick Grainville est né le 1er juin 1947 à Villiers-sur-Mer, en Normandie. Professeur agrégé de lettres, il reçoit le prix Goncourt en 1976 pour son quatrième roman, Les Flamboyants, l’épopée de Tokor, un roi fou africain, entre onirisme ardent et réalisme trivial. Critique au Figaro littéraire, membre du jury du prix Médicis, il est élu membre de l’Académie française le 8 mars 2018, au fauteuil d’Alain Decaux.

Enclin à une écriture dont le foisonnement tranche par rapport à une modernité généralement plus économe de ses moyens, l’écrivain compose une œuvre prolifique, dans l’alternance des romans mythiques aux univers truculents – Les Flamboyants, Bison (2014) – et des livres où le roman se réinvente à travers l’autobiographie L’Orgie, la Neige (1990), La Main blessée (2006) ou encore Falaise des fous (2018), où se croisent les figures de Courbet, Monet, Flaubert, Maupassant, et qui se donne comme une fresque annonçant les tragédies à venir.

Patrick Grainville

Patrick Grainville

Photographie

À la fois fresque et chronique du temps, Falaise des fous décrit un monde où domine la figure de Monet, depuis ses jeunes années devant Étretat jusqu'aux pierres de la cathédrale de Rouen. 

Crédits : Hermance TRIAY/ Opale/ Leemage

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Véronique HOTTE, « GRAINVILLE PATRICK (1947- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrick-grainville/