OUADJET, religion égyptienne

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Cobra lové sur une touffe de papyrus ou cobra ailé, la déesse égyptienne anthropomorphe Ouadjet est coiffée de la couronne rouge. Comme presque toutes les déesses, elle tient le signe ouadj, « vert », le papyrus (les dieux tiennent le signe ouas, la force).

Avec sa couronne rouge (couronne du pays du delta), Ouadjet symbolise le royaume du Nord, la Basse-Égypte, tandis que la déesse Nekhbet représente le royaume du Sud, la Haute-Égypte. Le culte d’Ouadjet est attesté à Bouto, en Basse-Égypte, où elle est associée à une forme d’Horus.

Son nom évoque la couleur verte, le rajeunissement, la régénération. Comme protectrice de la dynastie du Nord, elle est assimilée à l’uræus, l’œil de ou le cobra. Avec Nekhbet, déesse vautour du royaume du Sud, elle protège le souverain.

Elle est très présente comme ornement de protection. Sa représentation se multiplie sur les plafonds des couloirs des tombes royales, sur les parois des temples ou sur le mobilier jusqu’à la fin de l’Égypte pharaonique.

—  Florence GOMBERT

Écrit par :

  • : chercheur associé au laboratoire de recherche du C.N.R.S., U.M.R. 8164 (axe Égypte, Proche-Orient, Soudan), Lille, conservateur au département des Antiquités égyptiennes du musée du Louvre

Classification

Pour citer l’article

Florence GOMBERT, « OUADJET, religion égyptienne », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ouadjet-religion-egyptienne/