MISSONI OTTAVIO (1921-2013)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le couturier italien Ottavio Missoni se signala par ses tricots multicolores et éclatants, aux formes géométriques audacieuses, zigzags ou motifs abstraits. Avec son épouse, il fit de sa petite entreprise de mailles une maison de couture internationale dont la gamme va des vêtements féminins aux costumes de théâtre, en passant par les accessoires domestiques et les intérieurs de voiture.

Ottavio Missoni naît en 1921 à Dubrovnik (Dalmatie), dans le royaume des Serbes, Croates et Slovènes (auj. en Croatie) d’un père marin italien et d’une mère comtesse dalmate. Il fait de l’athlétisme durant sa jeunesse et remporte en 1939 la finale du 400 mètres aux championnats nationaux d’Italie et aux Jeux mondiaux étudiants. Sa carrière sportive est interrompue par le service militaire qu’il effectue pendant la Seconde Guerre mondiale (durant laquelle il restera quatre ans prisonnier). Surnommé « Taï » par ses proches, Missoni reprend ensuite sa vie d’athlète et représente son pays dans le 400 mètres haies aux jeux Olympiques de Londres en 1948.

Ottavio Missoni dessine à cette occasion le survêtement et le maillot de corps officiel en maille que porte l’équipe olympique italienne. C’est aussi durant ces Jeux qu’il rencontre Rosita Jelmini, dont la famille possède une usine textile dans le nord de l’Italie. Après leur mariage en 1953, le jeune couple crée une ligne de vêtements en maille tricotée qu’il propose à des détaillants : Ottavio Missoni imagine les motifs des tissus en zigzag tandis que sa femme dessine les vêtements. Tous deux fondent la marque de haute couture Missoni en 1958, introduisent une ligne de prêt-à-porter en 1966, en association avec le groupe américain de grands magasins Target, et ouvrent leur première boutique en 1976. Leurs robes de maille colorées aux motifs géométriques séduisent des personnalités telles que Jackie Kennedy, Diana Vreeland, éditrice de mode américaine, ou la duchesse de Cambridge Kate Middleton. Le couple cède la gestion des affaires courantes de l’entreprise à leurs enfants dans les années 1990. Ottavio Missoni meurt en 2013, à Sumirago, en Lombardie.

—  Melinda C. SHEPHERD

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Melinda C. SHEPHERD, « MISSONI OTTAVIO - (1921-2013) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ottavio-missoni/