BOTTECCHIA OTTAVIO (1894-1927)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ancien maçon, le coureur cycliste italien Ottavio Bottecchia, né le 1er août 1894 à San Marino di Colle Umberto, fait ses débuts chez les professionnels en 1922. Lors du Tour de France 1923, il s'empare du maillot jaune à Cherbourg ; distancé par Henri Pélissier entre Nice et Briançon, il se classe finalement deuxième, à une demi-heure du Français.

En 1924, il prend le maillot jaune dès la première étape et va réussir l'exploit de le conserver jusqu'à Paris, en s'imposant avec 35 minutes d'avance sur le Luxembourgeois Nicolas Frantz, lors de cette édition marquée par le spectaculaire abandon des frères Pélissier, en désaccord avec Henri Desgrange pour une question de règlement. Il devient alors le premier Italien vainqueur de l’épreuve. En 1925, il s'impose de nouveau dans la Grande Boucle, le deuxième, le Belge Lucien Buysse, se voyant relégué à près de 55 minutes.

En 1927, Ottavio Bottecchia est découvert mort alors qu'il effectuait une sortie d'entraînement. Il fut peut-être assassiné. Les circonstances de sa mort demeurent inconnues.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « BOTTECCHIA OTTAVIO - (1894-1927) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ottavio-bottecchia/