TERRE (ORIGINE MÉTÉORITIQUE DE LA)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La Terre s'est formée par accrétion, l'agglomération de matériaux et d'objets rocheux présents dans le disque protoplanétaire. Au cours de son accrétion, suffisamment énergétique pour fondre les roches et créer un « océan de magma », la Terre s'est différenciée, la phase métallique plus dense, plongeant en son centre pour former le noyau et reléguant à la périphérie la partie silicatée qui, en refroidissant, a formé les roches du manteau. Les échantillons terrestres auxquels nous avons accès proviennent uniquement de la Terre silicatée, la question de la nature et de la composition des matériaux d'origine de notre planète reste ouverte.

Pour appréhender la composition de la Terre dans sa totalité, on utilise des météorites, appelées chondrites, car elles sont des témoins des matériaux indifférenciés présents dans le disque protoplanétaire. On compare leur composition aux échantillons de la Terre silicatée (basaltes et péridotites). La comparaison de la composition isotopique des échantillons terrestres avec celle des différents types de chondrites a révélé une similarité surprenante entre la composition terrestre et celle de l'un de ces types, les chondrites à enstatite, pour de nombreux éléments tels que l'oxygène, le nickel, le chrome, ou encore le titane. Ces observations ont naturellement soulevé la question de savoir si notre planète ne serait autre que le résultat de l'accrétion de chondrites à enstatite.

Le silicium (Si) possède trois isotopes stables de masse 28, 29, et 30. La mesure de la composition isotopique en silicium a été rendue possible au cours des dix dernières années grâce aux progrès de la spectrométrie de masse à très haute résolution. La composition isotopique du silicium des roches silicatées de la Terre s'avère différente de celle de tous les types de chondrites. Cela peut être expliqué par l'incorporation de silicium plus riche en isotopes légers dans le métal, lors de la formation du noyau terrestre. L'amplitude de cette différence de composition isotopique [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Caroline FITOUSSI, « TERRE (ORIGINE MÉTÉORITIQUE DE LA) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/origine-meteoritique-de-la-terre/