ORFEO (C. Monteverdi)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'Orfeo de Claudio Monteverdi, créé au palais ducal de Mantoue le 24 février 1607, est considéré comme le premier chef-d'œuvre universel de l'histoire de l'opéra. Le compositeur, qui était alors au service de Vincenzo Gonzague, duc de Mantoue, réalise dans cette fàvola in musica (« fable en musique ») en un prologue et cinq actes la synthèse de tous les acquis du langage musical de son époque, tout en ouvrant résolument vers l'avenir. Le livret d'Alessandro Striggio est fondé sur le mythe d'Orphée narré dans les Métamorphoses d'Ovide et dans les Géorgiques de Virgile. Il fait mourir Eurydice au deuxième acte, tandis qu'Ovide et Virgile font commencer l'action après la mort de la jeune femme, ce qui permet à Monteverdi d'écrire le premier exemple abouti de musique dramatique, où la succession des formes est au service de la peinture des caractères et des situations. Sinfonia, ballo (« danse »), ritournelle, récitatif, air strophique existaient certes déjà dans les madrigaux composés précédemment par Monteverdi, mais ils forment cette fois un tout dont l'enchaînement répond à une logique poétique. Monteverdi imagine ainsi une écriture vocale et instrumentale souple et ductile, dont les accents très libres épousent les mouvements intérieurs de l'âme des personnages.

Claudio Monteverdi

Claudio Monteverdi

photographie

Le compositeur italien Claudio Monteverdi créa, avec Orfeo (1607), le premier véritable opéra. 

Crédits : De Agostini/ Alfredo Dagli Orti/ Getty Images

Afficher

—  Christian MERLIN

Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, docteur ès lettres, maître de conférences à l'université de Lille-III-Charles-de-Gaulle, critique musical

Classification

Pour citer l’article

Christian MERLIN, « ORFEO (C. Monteverdi) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/orfeo/