KORBUT OLGA (1955-    )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La Soviétique Olga Korbut obtint trois médailles d'or olympiques aux Jeux de Munich en 1972 ; surtout, cette minuscule jeune femme de dix-sept ans (1,54 m, 38 kg) inaugura à cette occasion l'ère des « poupées-gymnastes », dont la Roumaine Nadia Comaneci sera quatre ans plus tard aux Jeux de Montréal le prototype parfait, lesquelles domineront par la suite les compétitions.

Née le 16 mai 1955 à Grodno (aujourd'hui Hrodna), en Biélorussie (U.R.S.S.), Olga Valentinovna Korbut entre dès l'âge de onze ans dans une école de sports soviétique dirigée par Renald Knysh, son futur entraîneur. Elle participe pour la première fois aux Championnats d'U.R.S.S. en 1969, prenant la cinquième place. Elle est à cette occasion la première gymnaste à réaliser un salto arrière à la poutre et à réussir une sortie arrière aux barres asymétriques. Ces figures sont alors respectivement baptisées « salto Korbut » et « flip Korbut ». L'année suivante, elle décroche la médaille d'or au saut de cheval lors de ces mêmes Championnats d'U.R.S.S.

Mais les ambitions olympiques d'Olga Korbut semblent un moment contrariées : malade et blessée durant une partie du premier semestre de 1972, elle ne participe à aucune compétition. Elle se remet néanmoins et se voit sélectionnée dans l'équipe d'U.R.S.S. pour les Jeux de Munich, où elle va devenir la coqueluche d'un public étonné et subjugué par la grâce juvénile de cette gymnaste minuscule. Championne olympique par équipes avec l'U.R.S.S., Olga Korbut a déjà conquis le public de l'Olympiahalle par son entrain et sa fraîcheur, et les onze mille spectateurs sont prêts à s'enthousiasmer de nouveau pour ses audaces à l'occasion du concours général. Celui-ci débute de la plus belle des manières pour Olga Korbut, qui obtient la meilleure note au sol (9,80 points) et se montre excellente au saut de cheval (9,65 points). Avant la troisième rotation, elle occupe la première place, devant deux gymnastes de facture plus classique, sa compatriote Ludmila Touritcheva [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification

Pour citer l’article

« KORBUT OLGA (1955-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/olga-korbut/