NŌRŪZ ou NOURUZ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Terme désignant dans la religion de Zoroastre, de nos jours encore chez les Parsis de l'Inde et en Iran, la fête du Nouvel An.

Pour les Parsis, le Nōrūz est un jour de fête yashan, c'est-à-dire comportant cinq rites : l'āfringān, qui comprend des prières d'amour ou de louanges ; le , qui comprend des prières adressées aux yasata, les anges, ou aux fravashi, les anges gardiens ; le yasma, au cours duquel est célébrée l'offrande du haoma, le fravartigan, ou farokhshi, pendant lequel sont récitées des prières de commémoration des morts ; enfin le satum, qui reprend les prières des fêtes funéraires. Pendant toute la journée du Nōrūz, les Parsis se congratulent selon le rite du hamazor : la main droite d'une personne venant se placer entre les paumes de la personne qui la félicite ; des vœux sont alors échangés.

La date du Nōrūz a varié suivant les époques en Iran et chez les Parsis de l'Inde. De nos jours, le Nouvel An se place lors de l'équinoxe de printemps (21 mars).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« NŌRŪZ ou NOURUZ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/noruz-nouruz/