LIUKIN NASTIA (1989- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un succès sportif prend encore plus de relief quand il est associé à une trajectoire atypique, voire symbolique. Le triomphe de la gymnaste américaine Nastia Liukin lors du concours général aux jeux Olympiques de Pékin, en 2008, a provoqué une vague d'émotion outre-Atlantique. Cette jeune Américaine a en effet réalisé un rêve que ses deux parents soviétiques n'avaient pu que tutoyer.

Nastia Liukin est née le 30 octobre 1989 à Moscou. Son père, Valeri Liukin, un Kazakh, champion du monde par équipes de gymnastique en 1987 et en 1991, décrocha certes l'or olympique en 1988 à Séoul (compétition par équipes et barre fixe), mais, pour un dixième de point, il abandonna la médaille d'or du concours général à son « compatriote » soviétique Vladimir Artemov. Quant à sa mère, Anna Kotchneva, championne du monde de gymnastique artistique et sportive en 1987, elle a vu son rêve olympique s'écrouler en raison d'une blessure qui l'a privée des Jeux de Séoul en 1988.

En 1991, alors que l'Union soviétique s'effondre, le couple décide d'émigrer et de partir pour les États-Unis, afin de tenter d'assouvir de nouveaux rêves dans ce pays aux multiples opportunités. Valeri et Anna gagnent La Nouvelle-Orléans, avec leur fillette de deux ans. Puis, en association avec Evgueni Marchenko, ancien champion du monde d'acrosport, ils ouvrent à Plano, dans la banlieue de Dallas, un centre d'entraînement à la gymnastique. Leur réussite professionnelle et financière se concrétise : ils créent deux autres complexes, deviennent des entraîneurs réputés et, enfin, obtiennent la nationalité américaine en 2000, tout comme leur fille.

Le couple, connaissant les rigueurs de l'exercice – trop de douleurs physiques et mentales, trop de souvenirs –, aurait souhaité que Nastia embrasse une carrière musicale plutôt que de s'adonner à la gymnastique. Mais ce fut le choix de leur fille... Son père ne consent pas immédiatement à l'entraîner ; cependant, irrité par les méthodes brutales du formateur de sa fille, il décide de [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « LIUKIN NASTIA (1989- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nastia-liukin/