NASSAU, Bahamas

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Capitale des Bahamas située sur la côte nord-est de l'île de New Providence, Nassau est, en raison de son climat tempéré, de ses plages et de ses paysages, l'une des destinations touristiques les plus prisées au monde. Si la ville proprement dite est relativement petite, des faubourgs et des quartiers résidentiels s'étendent le long de la côte et vers l'intérieur de l'île.

Fondée sous le nom de Charles Towne vers 1660, Nassau fut rebaptisée en l'honneur du roi d'Angleterre Guillaume III d'Orange-Nassau dans les années 1690. Son véritable développement ne démarre cependant qu'en 1729. Parmi les édifices remarquables, citons trois anciens forts, la résidence du gouverneur général (1803-1806), demeure blanche et rose surplombant la ville, la cathédrale anglicane Christ Church (1837), la bibliothèque publique de forme octogonale (1797) et les bâtiments administratifs qui entourent Parliament Square dans le centre-ville.

Un complexe hôtelier balnéaire de luxe, où se côtoient gratte-ciel et casinos, fut construit dans les années 1960 sur Paradise Island, reliée à Nassau par deux ponts, dont un payant. Ces infrastructures touristiques entourent un excellent port naturel qui peut accueillir des navires de croisière de toutes tailles.

La vie économique de Nassau repose sur le tourisme et les services financiers offshore. La ville exporte des langoustes et autres produits de la mer, des fruits et légumes, du rhum et du sel brut. Le College of the Bahamas a ouvert ses portes en 1974. Nassau, desservie par des lignes aériennes et maritimes internationales, assure des liaisons vers les autres îles de l'archipel. Sa population s'élevait à 179 300 habitants en 2002.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  NASSAU, Bahamas  » est également traité dans :

BAHAMAS

  • Écrit par 
  • E. Paul ALBURY, 
  • David Russell HARRIS, 
  • Gail SAUNDERS
  • , Universalis
  •  • 1 902 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Histoire »  : […] Christophe Colomb accoste pour la première fois le 12 octobre 1492 sur une île que les indigènes appellent Guanahani et qu'il rebaptise San Salvador. Il s'agirait soit de l'île dénommée aujourd'hui Watling, soit de Samana Cay, soit de l'île Cat. Les indigènes des Bahamas, que Christophe Colomb appelle Lucayans, sont des Indiens Arawak, qui vivent également dans les Grandes Antilles. Près de quar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bahamas/#i_49465

Pour citer l’article

« NASSAU, Bahamas », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nassau-bahamas/