NASCA ou NAZCA CULTURE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Occupant, durant l'Intermédiaire ancien (de 100 à 600 env.), les vallées de la côte sud du Pérou entre Pisco et Acari, la culture Nasca (ou Nazca) est surtout connue pour sa poterie à décor polychrome qui utilise jusqu'à seize couleurs obtenues à partir de colorants minéraux. Elle a été divisée en neuf phases stylistiques regroupées en trois grands styles. Au cours des phases II à IV, les motifs — plantes et animaux — sont réalistes et caractérisent le style dit monumental. Le style proliférant qui lui succède (phases V à VII) incorpore des motifs abstraits à un décor de plus en plus complexe, comportant de nombreuses représentations d'êtres mythiques mi-hommes mi-animaux, dont le plus fréquent est le démon-chat. Les détails et les appendices se multiplient, et les thèmes guerriers (silhouettes en armes, scènes de combat ou de chasse aux têtes) sont nombreux. Le troisième style, le disjonctif (phases VIII et IX), reflète une influence nouvelle venue des hautes terres du Sud (région d'Ayacucho) ; l'iconographie fait appel à des motifs géométriques et à des abstractions symboliques dont la signification nous échappe.

-200 à 200 apr. J.-C. La loi romaine

-200 à 200 apr. J.-C. La loi romaine

vidéo

Mochica et Nasca dans les Andes. Les Han en Chine. Rome.Les quatre siècles qui encadrent le début de notre ère sont caractérisés par la prédominance de vastes empires.En Occident tout d'abord, la république romaine supplante l'empire carthaginois dans la domination des rives de la... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les textiles de Nasca, également d'une grande beauté, utilisent les techniques de la tapisserie, de la broderie et du brocart. La production métallurgique est abondante et de grande qualité, et les plus belles pièces (diadèmes, pendentifs, masques de bouche) sont façonnées sur de grandes feuilles d'or, découpées, martelées et polies.

De grands ensembles architecturaux en adobe (brique crue), dont certains fortifiés, sont alors édifiés. Le plus important est Cahuachi, dans la vallée de Nasca, qui présente déjà des caractéristiques urbaines : divisé en plusieurs quartiers, apparemment réservés à des secteurs d'activité différenciés, il comporte également un temple.

Enfin, on ne saurait omettre de mentionner les célèbres géoglyphes de la Pampa de Ingenio, entre Nasca et Palpa. Regroupant des ensembles de grandes lignes droites ou « pistes », parallèles ou entrecroisées, et des dessins zoomorphes dont plusieurs présentent une ressemblance étroite avec les décors des poteries, ces tracés aux dimensions impressionnantes ont sans doute été exécutés entre les phases III et VIII. Il est désormais admis que ces géoglyphes constituaient une sorte de calendrier — certaines lignes permettant d'observer des phénomènes astronomiques, comme les solstices —, accompagné de figures à caractère rituel ou cérémoniel.

—  Susana MONZON

Écrit par :

Classification


Autres références

«  NASCA ou NAZCA CULTURE  » est également traité dans :

PRÉCOLOMBIENS - Amérique du Sud

  • Écrit par 
  • Jean-François BOUCHARD, 
  • André DELPUECH, 
  • Danièle LAVALLÉE, 
  • Dominique LEGOUPIL, 
  • Stéphen ROSTAIN
  • , Universalis
  •  • 23 161 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le premier développement régional dans les Andes centrales »  : […] Les régionalismes qui suivent la chute de l'hégémonie de Chavín dans les Andes centrales correspondent à l'émergence de nouvelles cultures. Leurs productions artistiques sont diversifiées contrairement à celles de Chavín. Avec les cultures qui se développent dans le nord du Pérou, dans la partie basse des nombreuses vallées côtières, surgissent plusieurs styles régionaux qui produisent une abonda […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/precolombiens-amerique-du-sud/#i_32536

Pour citer l’article

Susana MONZON, « NASCA ou NAZCA CULTURE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nasca-nazca/