NAISSANCE DE LA MONNAIE MÉTALLIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le berceau de la monnaie fut l'Anatolie, et plus précisément le royaume de Lydie. L'Asie Mineure avait déjà été la terre du roi Midas qui, selon la légende, possédait la faculté de changer en or tout ce qu'il touchait. Pour se débarrasser de ce pouvoir redoutable, il se plongea dans les eaux du Pactole ; les Lydiens purent désormais recueillir dans cette rivière les paillettes d'électrum, cet alliage naturel d'or et d'argent qui permit de frapper les premières pièces de monnaie connues. Même si la question de la naissance de la monnaie se prête à de multiples controverses érudites, la sagesse incline à situer celle-ci vers 640-630 avant l'ère chrétienne. La gravure du dessin de ces pièces fut certainement confiée à des artistes qui, depuis longtemps déjà, étaient passés maîtres dans l'art de la sigillographie ; on comprend ainsi la très grande qualité artistique de ces toutes premières pièces au droit desquelles figurait une tête de lion à la crinière abondamment fournie, le mufle proéminent, une gueule ouverte et deux canines menaçantes.

Monnaie d'électrum, Lydie

Monnaie d'électrum, Lydie

photographie

Première monnaie d'électrum au type du lion, frappée dans le royaume de Lydie. 640-630 avant J.-C. 

Crédits : American Numismatic Association Money Museum

Afficher

—  François REBUFFAT

Écrit par :

  • : professeur d'histoire et d'archéologie grecques à l'université de Nice

Classification

Pour citer l’article

François REBUFFAT, « NAISSANCE DE LA MONNAIE MÉTALLIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-de-la-monnaie-metallique/