OLIGOTROPHE MILIEU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Milieu peu fertile et parfois très inhospitalier, surtout pour des raisons édaphiques (humidité, acidité) ou climatiques (basses températures). Les peuplements sont pauvres en espèces et morphologiquement monotones. La litière végétale s'y décompose lentement (par exemple mor ou humus brut des taïgas) ou incomplètement (par exemple dépôt de tourbes).

—  Didier LAVERGNE

Écrit par :

Classification


Autres références

«  OLIGOTROPHE MILIEU  » est également traité dans :

LACS

  • Écrit par 
  • Bernard DUSSART
  •  • 9 334 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Évolution trophique et productivité »  : […] Le milieu lacustre évolue sous l'effet d'actions physiques et biologiques périodiques et apériodiques, à court et à long terme (cf. Étude hydrologique ). La matière organique s'entasse au fond, où s'accumulent, par ailleurs, les produits minéraux exogènes (sédiments, poussières) ou endogènes (calcaires lacustres, silice par exemple). Dans les régio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lacs/#i_94837

TOURBIÈRES

  • Écrit par 
  • Marcel BOURNÉRIAS
  •  • 3 140 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Dynamique d'une tourbière ombrogène »  : […] L'une des séries évolutives les plus complètes s'observe en France sur le second plateau du Jura, vers 1 000 mètres d'altitude : les tourbières topogènes calcaires, initiales, passent en effet rapidement, sous l'influence du climat (1 400 mm de précipitations annuelles, 7  0 C de moyenne thermique), à des tourbières ombrogènes. Les eaux où naissent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tourbieres/#i_94837

Pour citer l’article

Didier LAVERGNE, « OLIGOTROPHE MILIEU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieu-oligotrophe/