ENRIQUEZ MIGUEL (1944-1974)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né en 1944, Miguel Umberto Enriquez fut un des fondateurs du Mouvement de la gauche révolutionnaire (M.I.R.) du Chili et, de 1967 à 1974, son secrétaire général.

Le plus jeune fils d'Edgardo Enriquez Froeden, dirigeant du Parti radical qui sera ministre de l'Éducation de Salvador Allende, entre à l'université de Concepcion en 1961. Il y obtient son diplôme de médecin neurologue. Il est un des animateurs du groupe d'étudiants de cette ville qui, influencé par la révolution cubaine, rompt en 1964 avec le Parti socialiste pour fonder l'Avant-garde marxiste révolutionnaire, puis, à la suite de la fusion de cette organisation avec divers groupes d'extrême gauche en août 1965, le M.I.R. Miguel Enriquez est élu membre du comité central, puis, à l'occasion du troisième Congrès national de 1967, secrétaire général du mouvement. En 1969, sous le gouvernement d'Eduardo Frei, il participe aux opérations armées des commandos du M.I.R., et, après l'élection de Salvador Allende, organise la protection du nouveau président. En août 1973, à la suite d'une réunion avec des marins antipustchistes, les militaires lancent un mandat d'arrêt contre lui, et il doit passer à la clandestinité. Le 11 septembre 1973, l'armée investit l'usine Indumet, où se trouvent réunis les dirigeants de la gauche. Miguel Enriquez dirige les combats qui leur permettent de rompre l'encerclement. Il devient alors une des personnes « les plus recherchées » par la junte.

Le 5 octobre 1974, il est surpris par la police et l'armée dans une maison du quartier populaire de San Miguel, à Santiago ; il est tué après deux heures de résistance.

Le rôle de Miguel Enriquez à l'intérieur du M.I.R. est passé par deux phases bien distinctes. Jusqu'à la mort accidentelle, en août 1971, de Luciano Cruz, cofondateur du mouvement venu du Parti communiste, il fait figure de théoricien et d'organisateur. Comme tel, il prend une part active aux discussions entre les différents groupes qui participent à la création du M.I.R. puis, p [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : retraité de l'Éducation nationale, expert dans le domaine de la géopolitique des drogues

Classification

Pour citer l’article

Alain LABROUSSE, « ENRIQUEZ MIGUEL - (1944-1974) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/miguel-enriquez/