MICHEL D'ÉPHÈSE (1070 env.-env. 1140)

Exégète byzantin d'Aristote. Les commentaires de Michel d'Éphèse embrassent l'Éthique à Nicomaque, plusieurs traités de zoologie et le précieux recueil des Parva Naturalia. Quoi qu'il en soit de leur valeur intrinsèque, ils attestent la valeur renouvelée des études aristotéliciennes dans la génération qui suit Michel Psellos et illustrent l'impulsion éclairée et quelque peu tyrannique que leur imprime Anne Comnène, commanditaire de Michel et de ses collègues philosophes.

—  Jean GOUILLARD

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, directeur d'études à l'École pratique des hautes études (Ve section)

Classification

Pour citer l’article

Jean GOUILLARD, « MICHEL D'ÉPHÈSE (1070 env.-env. 1140) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-d-ephese/