KLIER MICHAEL (1943- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Des exemples historiques dans les arts plastiques, littéraires ou musicaux ont montré que des œuvres très courtes pouvaient avoir des incidences esthétiques importantes dans leur domaine. C'est le cas des œuvres de Michael Klier, à qui on doit des réalisations pour la télévision, pour le cinéma, ainsi que quelques vidéos qui demeurent fondamentales pour le média lui-même et pour d'autres artistes qui l'utilisent (Christine Van Assche, Vidéo et après, catalogue de la collection du Musée national d'art moderne, Paris, 1972).

Michael Klier est né en 1943 à Karlsbad, en Allemagne. Après avoir appris, notamment, le métier de peintre de décors de théâtre et été footballeur, il fait des études de philosophie et d’histoire à l’Université libre de Berlin (1969). Dans les années 1970, il réalise pour la télévision des portraits de réalisateurs tels que Jean-Luc Godard, Roberto Rossellini, Joseph Losey et Wim Wenders. En 1980, il est assistant de François Truffaut. Il vit et travaille à Berlin.

Michael Klier exploite les images des systèmes de surveillance vidéo. Il touche ainsi des champs aussi divers que le sociologique, le documentaire, le public et l'intime, la fiction, l'improbable, le narratif, sans pourtant créer d'images puisqu'il ne fait que reprendre à son compte celles qui existent dans le quotidien. Dans Der Riese (Le Géant, 1983, 84 min, collection du Musée national d'art moderne, Paris), il a enregistré — grâce à des magnétoscopes directement branchés sur les caméras — des images de surveillance prises dans un aéroport, une grande ville, une autoroute, une rue, un sex-shop, un magasin, un hôpital psychiatrique et dans l'entrée d'une maison particulière. Suivant strictement les mouvements préprogrammés et machiniques des différentes caméras, leur temps, leur champ d'action, gardant la texture et le grain des images noir et blanc, la seule intervention de Klier se fit lors du montage et lors du choix d'une bande musicale composée d'extraits d'œuvres de Wagner et de Mahler. La conjonction de ce matériau brut fait d'images de la réalité et de musiques grandioses ou [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur en esthétique à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne, critique d'art

Classification

Pour citer l’article

Jacinto LAGEIRA, « KLIER MICHAEL (1943- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-klier/