Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

Messe «Ave Regina Caelorum», DUFAY (Guillaume)

Forme

Les messes du XVe siècle constituent une novation tant au niveau du langage musical qu'à celui de la forme. À la différence des mises en musique des ordinaires plus anciens, les parties de la messe polyphonique du XVe siècle se constituent en un cycle conçu musicalement comme un tout. Cette cohérence est assurée grâce à l'emploi soit du même cantus firmus dans la voix de ténor de toutes les parties, soit de motifs communs à ce cantus firmus, soit encore grâce à la combinaison de ces deux procédés.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Pour citer cet article

Alain FÉRON. Messe «Ave Regina Caelorum», DUFAY (Guillaume) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009