LEWIS MEADE LUX (1905-1964)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le pianiste américain Meade « Lux » Lewis fut l'un des plus grands interprètes de boogie-woogie.

Meade Anderson Lewis naît le 4 septembre 1905 à Chicago, dans l'Illinois. Enfant, il apprend d'abord à jouer du violon. Après avoir entendu Hersal Thomas et Jimmy Yancey, il se tourne vers le piano, et commence à se produire dans des boîtes de nuit de Chicago. Son surnom provient de ses imitations du Duke of Luxembourg, un personnage maniéré de la bande dessinée Alphonse and Gaston. Meade « Lux » Lewis doit sa popularité, relativement tardive, à Honky Tonk Train Blues, un extraordinaire boogie-woogie enregistré à la fin de 1927 mais seulement publié en 1929. Le disque est « découvert » en 1933 par le producteur John Hammond, qui retrouve Lewis deux ans plus tard. Meade « Lux » Lewis réenregistrera le thème au moins à quatre reprises. Dans les années qui suivent, il enregistre en soliste de nombreux autres boogie-woogies, parmi lesquels Yancey Special (1936) et Tell your Story (1940). Il se produit également avec Pete Johnson et Albert Ammons, formant un célèbre trio de pianistes, qui enregistre notamment Boogie Woogie Prayer (1938) et Bear Cat Crawl (1938). Le trio participe au célèbre concert « From Spirituals to Swing » du 23 décembre 1938 organisé au Carnegie Hall de New York par John Hammond.

Meade « Lux » Lewis continuera à jouer du piano dans des clubs de New York et de Californie (il s'établit à Los Angeles en 1941). Avec ses traits hypnotiques à la main droite et ses rythmes puissants à la main gauche, il a exercé une influence considérable sur le langage du boogie-woogie. Il meurt le 7 juin 1964 à Minneapolis (Minnesota), à la suite d'un accident d'automobile.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« LEWIS MEADE LUX - (1905-1964) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/meade-lux-lewis/