NYKÄNEN MATTI (1963- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le Finlandais Matti Nykänen est considéré comme l'un des plus brillants spécialistes du saut à skis de tous les temps. Ce maître des airs n'était pas exceptionnellement rapide sur la piste d'élan, sa façon de sauter pouvait sembler peu académique – ce qui le pénalisait parfois pour les notes de style en compétition –, mais il réalisait sans difficulté des sauts exceptionnellement longs et, en maîtrisant parfaitement le télémark, il se posait de manière impeccable dans l'aire de réception. Selon certains experts, son gabarit à l'époque inhabituel – un corps mince à l'ossature large – lui permettait de « s'appuyer » sur le vent, qui semblait le « porter » bien plus longtemps que ses concurrents. Nykänen fut, en 1988 à Calgary, le premier sauteur à skis vainqueur des trois épreuves de sa discipline lors d'une même édition des jeux Olympiques.

Né le 17 juillet 1963 à Jyväskylä, à une centaine de kilomètres au nord de Tampere, Matti Nykänen suit un entraînement intensif dès l'âge de neuf ans, effectuant de deux mille à trois mille sauts par an. À dix-sept ans, il remporte son premier titre mondial junior. Dès l'année suivante, en 1982, il brille sur la scène internationale : il devient, sur le grand tremplin d'Holmenkollen (Norvège), champion du monde.

À l'issue de la saison 1982-1983, il remporte la Coupe du monde de saut à skis. Il s'adjugera encore ce trophée en 1985, 1986 et 1988. Au total, Nykänen remportera quarante-six concours de sauts disputés dans le cadre de la Coupe du monde. Par ailleurs, il sera deux fois vainqueur de la célèbre Tournée des quatre tremplins : en 1982-1983, puis en 1987-1988.

Nykänen fait ses débuts aux jeux Olympiques en 1984, à Sarajevo. Le 12 février, il obtient la médaille d'argent au petit tremplin, battu de peu par une autre étoile montante de la discipline, le jeune Allemand de l'Est Jens Weissflog. Le 18, au grand tremplin, il prend sa revanche : en devançant ce farouche adversaire de 17,5 points, il remporte la victoire la plus ample de l'histoire du saut à skis aux Jeux.

Quatre ans plus [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Classification


Autres références

«  NYKÄNEN MATTI (1963- )  » est également traité dans :

CALGARY (JEUX OLYMPIQUES DE) [1988] - Chronologie

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 811 mots

Dans le chapitre « 14 février »  : […] Le vent souffle à 160 km/h et la descente masculine est reportée. Au Parc olympique Canada, le fantasque Finlandais Matti Nykänen retombe deux fois à 89,5 mètres et remporte le concours de saut à skis au tremplin de 70 mètres, en devançant nettement les Tchécoslovaques Pavel Ploc et Jiri Malec. En patinage de vitesse, l'Américain Dan Jansen chute dès le premier virage du 500 mètres. Aurait-il pu r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/1988-15es-jeux-olympiques-d-hiver/#i_51561

SARAJEVO (JEUX OLYMPIQUES DE) [1984] - Chronologie

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 771 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « 12 février »  : […] Magnifique duel entre l'Allemand de l'Est Jens Weissflog (dix-neuf ans) et le Finlandais Matti Nykänen (vingt ans) dans le concours de saut à skis au tremplin de 70 mètres : Weissflog, devancé après la première manche par Nykänen (90 m, pour l'Allemand de l'Est, 91 m pour le Finlandais), retombe à 87 mètres dans la seconde et arrache la médaille d'or à Nykänen, qui se pose à 84 mètres. Marja-Liisa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/1984-14es-jeux-olympiques-d-hiver/#i_51561

Pour citer l’article

« NYKÄNEN MATTI (1963- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/matti-nykanen/