Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

GIROTTI MASSIMO (1918-2003)

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par

Acteur italien. Massimo Girotti débute sa carrière en 1939 chez Mario Soldati (Dora Nelson). Sa prestance le porte à jouer des personnages de jeunes premiers romantiques dans des films d'aventure. Son premier grand rôle lui est confié par Luchino Visconti dans Ossessione (1942), qui marque l'entrée dans le néo-réalisme. Après guerre, il mène de front une carrière au théâtre, interprétant des pièces d'Euripide, de Strindberg, de Tchekhov, notamment dans des mises en scène de Visconti, et au cinéma dans des rôles très divers (Au nom de la loi, 1949, de Pietro Germi ; Chronique d'un amour, 1950, d'Antonioni). Des réalisateurs français tels que Yves Allégret, Jean Grémillon ou Jean Delannoy le font travailler. On le voit, en second rôle, dans des films aussi marquants que Théorème (1968) de Pasolini, Le Dernier Tango à Paris (1972) de Bertolucci ou Monsieur Klein (1976) de Losey.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Encyclopædia Universalis. GIROTTI MASSIMO (1918-2003) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 10/02/2009